AccueilEconomieServicesPhilippe Barq assure la continuité à l’Ardi

Philippe Barq assure la continuité à l’Ardi

La transition est assurée.

EconomieServices Publié le ,

Entré à l’Agence régionale du développement et de l’innovation en 2008 lors de sa création, Philippe Barq a occupé successivement les fonctions de directeur de département et directeur général adjoint. Docteur en sciences et génie des matériaux et ingénieur INSA de Lyon, il affiche une expérience de plus de quinze ans dans le secteur industriel : ingénieur de recherche chez Rhône-Poulenc, différents postes de direction technique et de R&D dans des PME, soutien au développement des entreprises au sein du Pôle européen de plasturgie. Une expérience qu’il met désormais au service des entreprises rhônalpines accompagnées par l’Ardi.

A l’initiative de la Région Rhône-Alpes et de l’Etat, l’agence accompagne les industries et les services dans leur développement économique par l’innovation. Pour structurer ce déploiement, l’Ardi poursuit cinq missions : l’assistance à maîtrise d’ouvrage de la Stratégie régionale d’innovation, l’assistance à maîtrise d’ouvrage du Plan PME, le développement des liens avec l’Europe, le maintien des contacts avec les acteurs économiques locaux et, enfin, le transfert de technologies avec une mise en relation entre l’offre, les solutions innovantes issues des laboratoires de recherche publics, et la demande des industriels en quête de nouveaux produits ou services. « L’ensemble des missions proposées aux entreprises locales est gratuit, avance Philippe Barq. A titre d’exemple, dans le cadre du Plan PME, 1 300 actions collectives ont été menées en 2014 et 5 000 entreprises accompagnées en quatre ans. Ces actions touchent toutes les fonctions de l’entreprise : la stratégie, la R&D, la finance, l’environnement, l’international… »

La feuille de route du nouveau directeur général l’entraîne vers le déploiement de deux thématiques. « Renforcer les liens avec l’Europe, et plus globalement le sujet de l’international, et déployer en Rhône-Alpes l’usine du futur, détaille-t-il. La déclinaison au niveau régional du 10e plan Macron nous conduit à travailler sur une remise à niveau de l’outil de production et à favoriser le transfert de technologies. Ce sont typiquement les missions que l’on retrouve dans le Plan PME. » Philippe Braq poursuit les objectifs actuels de l’Ardi avant le rapprochement des régions Rhône-Alpes et Auvergne et les élections régionales qui devraient rebattre les cartes au 1er janvier 2016. « Je vais rencontrer mon homologue de l’Auvergne pour échanger mais les missions de l’Ardi restent identiques sur le territoire de Rhône-Alpes. »


.../...

Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n°5160 du 4 au 10 juillet 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?