AccueilEconomieFinancesPerformance historique pour le distributeur lyonnais de produits high-tech LDLC

Performance historique pour le distributeur lyonnais de produits high-tech LDLC

LDLC, distributeur lyonnais de produits high-tech, améliore tous ses indicateurs au premier semestre. L'analyse d'Olivier de la Clergerie, son dirigeant.
Performance historique pour le distributeur lyonnais de produits high-tech LDLC

EconomieFinances Publié le ,

Au début de la crise sanitaire, LDLC a sollicité un Prêt garanti par l'Etat (PGE) de 18 millions d'euros, mais prévoit son remboursement d'ici fin février. Le groupe lyonnais de 1 000 collaborateurs, qui avait demandé ce PGE à titre de précaution, a enregistré une forte croissance au premier semestre de son exercice 2020-2021.

Son chiffre d'affaires a bondi de 41,6 % à 314,3 millions d'euros. "Le BtoC a performé avec une hausse de 63 % du chiffre d'affaires, portée par la forte demande de produits high-tech des particuliers qui manquaient d'équipements", analyse Olivier de la Clergerie qui évoque également l'intégration réussie de Top Achat depuis le mois d'avril.

Un objectif de plus de 660 M€ de chiffre d'affaires

L'amélioration des conditions d'achat et moins d'offres promotionnelles ont contribué à la hausse de 62 % de la marge brute qui représente 21,9 % à 68,7 M€. Mais le directeur général de LDLC souligne que le groupe est "structurellement en mesure de réaliser 21 % de taux de marge brute". Logiquement, l'excédent brut d'exploitation s'affiche cinq fois supérieur à l'an passé pour s'établir à 25,6 M€, tandis que le résultat net ressort à 14,6 M€.

Le groupe, qui anticipe une bonne dynamique de la demande de produits high-tech par les entreprises, annonce pour l'exercice en cours un objectif de plus de 660 M€ de chiffre d'affaires, un excédent brut d'exploitation de 53 M€ et un endettement net négatif.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?