AccueilIndustriePerfect soutiendra l'emploi et la formation de la filière textile

Perfect soutiendra l'emploi et la formation de la filière textile

La candidature de Rhône-Alpes Auvergne a été retenue dans le cadre de l'appel à projets du Programme d'investissements d'avenir (PIA) du gouvernement. La filière bénéficiera d'une subvention de 4,6 M€ pour la mise en place d'actions en faveur de la formation et de l'emploi.
Perfect soutiendra l'emploi et la formation de la filière textile

EconomieIndustrie Publié le ,

Unitex, porteur du projet, le pôle de compétitivité Techtera, le CFA Textile, Opcalia Textiles-Mode-Cuirs, le lycée La Martinière Diderot, l’Académie de Lyon et 22 entreprises du textile régionales, représentant tous les marchés, ont bâti un projet autour de l’emploi et de la formation dans le cadre du PIA. Perfect, pour Pôle d’excellence Rhône-Alpes Auvergne pour la formation, l’emploi et les compétences textiles, bénéficiera de 4,6 M€ sur cinq ans pour accompagner neuf actions autour de trois axes.

« La filière a besoin d’accroître son attractivité auprès de tous les publics, affirme Pierric Chalvin, délégué général d’Unitex. En renforçant l’employabilité des individus grâce à des parcours de formation tout au long de la vie et en développant des outils de gestion des compétences sur le territoire, les entreprises de la filière trouveront des réponses à leurs besoins de recrutement, estimés entre 700 à 1 000 emplois par an. » Le calendrier des actions sera finalisé fin mars. Parmi les pistes, Unitex évoque la création d’une cité virtuelle des métiers du textile, « qui serait ouverte à d’autres pôles textiles régionaux en France », ou la mise en place de hubs RH territoriaux. Les fonds du PIA seront complétés par autant en fonds publics et en fonds privés pour atteindre au total plus de 9 M€.


Cette nouvelle démarche s’inscrit « dans un écosystème existant depuis de longues années, affirme le délégué général. Dès la fin des années 90, les partenaires sociaux et les pouvoirs publicson tmis en place un contrat d’objectifs économiques pour soutenir la filière textile. » L’hémorragie des pertes d’emplois semble terminée. La filière doit aujourd’hui accompagner la mutation des métiers, tournés vers les textiles techniques, et les compétences associées. Rhône-Alpes Auvergne compte 640 entreprises (27 % du nombre d’entreprises textiles en France), qui représentent 19 900 salariés (28 % du national) et 3 Md€ de chiffre d’affaires (24 %).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?