Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Pédaleur, la box qui ne fait pas de surplace

Publié le - - Dossiers

Pédaleur, la box qui ne fait pas de surplace
DR - L'équipe de Pédaleur est hébergée au sein de l'incubateur Manufactory.

La start-up basée à Lyon propose une box par abonnement pour les pratiquants du vélo. Une innovation couronnée par un récent partenariat avec la Fédération française de cyclisme.

On connaissait les box beauté, voyage ou bien-être, Pédaleur se présente comme la première box 100 % vélo. Tous les deux mois, moyennant 25 euros, les abonnés reçoivent à leur domicile un colis comprenant quatre à huit produits.

"Il ne s'agit pas d'une box de goodies, mais bien de produits utiles pour la pratique du vélo", explique Benjamin Olivier, qui a lancé la start-up Athlete vibes en 2016 avec son épouse Mathilde. Aujourd'hui leader en France sur le segment des box dédiées au sport, la start-up, qui commercialise également une deuxième box dédiée à l'univers du running, mixe coup de cœur et marques ciblées.

© Julien Poulenard

"Nous sommes des passionnés"

Textiles, produits d'entretien, nutrition, la diversité est la règle. "J'ai pratiqué le cyclisme à haut niveau, nous sommes des passionnés. Mais Pédaleur s'adresse aussi bien aux cyclistes débutants, intermédiaires que confirmés", avance le co-fondateur de la marque. Avec 1500 abonnés, Pédaleur a gravi un premier col, mais ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

© Julien Poulenard

Un partenariat avec la fédération française de cyclisme

Au cœur de cette dynamique, Pédaleur vient de signer un partenariat pour un an avec la Fédération française de cyclisme (FFC). "C'est une grande fierté pour nous. Il s'agit avant tout d'un échange de visibilité. Les adhérents pourront disposer d'une remise sur notre box et nous allons relayer les actions de la fédération. Nous bénéficierons en retour d'un moyen de nous faire connaitre auprès des 120 000 licenciés de la FFC", schématise-t-il.

Hébergée au sein de l'incubateur Manufactory (Lyon 8e), la jeune pousse emploie quatre salariés et une alternante. Pour continuer à développer Pédaleur, Benjamin Olivier et son équipe fourmillent d'idées, du lancement d'une collection textile au projet du e-commerce.

Retrouvez notre dossier complet "spécial vélo et économie"

© Julien Poulenard




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer