AccueilActualitéBillet Eco : Pauvres milliardaires

Billet Eco : Pauvres milliardaires

“ Selon le « palmarès » Bloomberg des 400 plus grosses fortunes mondiales, il vaut mieux être (très très) riche et bien portant au Brésil que… (très très) riche et bien portant au Mexique. C'est l'effet devise : en un an, la chute du peso a ainsi dégonflé les portefeuilles XXL des senores Carlos Slim et Ricardo Salinas de respectivement 5,1 Md$ et 1,8 Md$. Ce dernier sortant même du classement. Que l'on se rassure, il lui reste tout de même 3,8 Md$ pour subvenir à ses besoins. Dans le même temps, la hausse du real brésilien a grassement profité à Jorge Paulo Lemann (+ 3,7 Md$ à 31,3 Md$) ou encore aux trois frères Marinho, à la tête de l'empire médiatique Globo (+ 1,4 Md$ chacun), tous en forme… olympique. “
Billet Eco : Pauvres milliardaires
DR - La baie de Rio de Janeiro

Actualité Publié le ,

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?