AccueilServicesPascal Viola, de formateur à entrepreneur

Pascal Viola, de formateur à entrepreneur

Les rencontres déterminantes ne sont pas toujours une évidence.

EconomieServices Publié le ,

L’histoire d’Alyence commence par une bagarre entre ses futurs associés. « Rassurezvous, c’était sur un ring de boxe ! », indique en plaisantant Pascal Viola, qui pratique les arts martiaux depuis l’âge de 17 ans. Après le combat – l’histoire ne dit pas lequel des deux fut vainqueur –, les deux hommes se lient d’une amitié profonde et durable qui permet à celui qui est à l’époque technicien dans la climatisation d’élargir son champ des possibles.
Issu d’une famille de quatre enfants, originaire du Nord de la France, Pascal Viola n’est pas très assidu en cours. Il passe son CAP et son BEP Electrotechnique, mais il décroche. S’en suit une longue période de petits boulots : il est manutentionnaire, responsable d’une pizzeria, travaille dans des entrepôts à Nice, Limoges… puis reprend à 25 ans ses études et valide un bac pro dans la climatisation qui le conduit à Lyon en même temps que les études de son épouse, aujourd’hui docteur en biologie. Côtoyer Sébastien Gomez lui permet de compléter son cursus par un BTS commerce en intégrant à ses côtés une entreprise de distribution de chariots élévateurs. En dehors de la boxe, les deux compères sont des motards accomplis. Très vite, ils imaginent un « projet passion » autour de cette affinité mais « ce n’était pas rationnel », selon lui. Puisqu’ils savaient vendre des chariots, pourquoi ne pas se lancer dans la formation d’autant qu’en la matière, l’expérience personnelle de Pascal Viola est précieuse : « Je sais surtout ce que je n’aime pas chez les formateurs. Il faut savoir sortir de sa bulle, être à la fois sérieux et détendu ». En janvier 2007, les deux associés se lancent : au début, « nous faisions les formations le jour, le reste la nuit », pour des formations essentiellement intra-entreprise. Lauréat du réseau Entreprendre la même année, Alyence gagne une bourse mais surtout « un accompagnement par un parrain aguerri ». .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5102 du samedi 24 mai 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?