AccueilEconomie« Parler de ses échecs plutôt que de ses réussites »

« Parler de ses échecs plutôt que de ses réussites »

Il se qualifie de serial entrepreneur. Depuis ses études à EM Lyon, Sylvain Tillon a créé plusieurs start-ups, aux succès inégaux. Une façon d'apprendre un peu plus à chaque expérience. Il la partage dans un ouvrage, « 100 conseils pour PLANTER sa boite » qui sortira aux éditions Eyrolles en octobre.
« Parler de ses échecs plutôt que de ses réussites »
© : DR - Sylvain Tillon partage actuellement son temps entre Lyon et les Etats-Unis pour lancer Tilkee aux US

Economie Publié le ,

Lire aussi


http://le-tout-lyon.fr/60-000-rebonds-soutient-les-dirigeants-6006.html


http://le-tout-lyon.fr/qu-en-pense-le-banquier-6004.html


http://le-tout-lyon.fr/christian-barqui-un-boulimique-de-projets-6003.html


http://le-tout-lyon.fr/se-transformer-pour-rebondir-6002.html


http://le-tout-lyon.fr/rebondir-pas-si-simple-pour-le-dirigeant-6001.html


Sylvain Tillon a tiré les leçons de chaque échec. A EM Lyon, il concrétise un projet d'étudiant en créant une start-up. Lucif'Hair, qui commercialise des bijoux de cheveux, voit le jour mi-2003. « Je ne connaissais rien au marché. Je me suis éclaté à lever des fonds mais j'en oubliais de vendre mes produits. Je voulais développer un brevet mondial avec deux prêts étudiants donc en étant sous-capitalisé. J'ai fait des dépenses inutiles. Je cherchais des diversifications avant d'asseoir une première gamme. » L'aventure se solde par un dépôt de bilan. « Six années professionnelles ont été balayées en 2 minutes au Tribunal de Commerce », se souvient Sylvain Tillon. Il prend du recul pendant plus d'un an, pour se remettre de l'expérience et mieux revenir.

Il créera ensuite Sydo. Cette agence de conseil en formation et création d'outils pédagogiques démarre en publiant la BD, Lucy et Valentin… créent leur entreprise, destinée à sensibiliser les collégiens de 3ème à la création d'entreprise. Un premier pas pour libérer la parole… Il suit désormais de loin cette structure pour se consacrer pleinement à Tilkee. Créée début 2014, elle développe une solution pour améliorer la prospection commerciale, principalement des grands comptes, et augmenter le taux de transformation de la proposition commerciale. Une équipe d'une douzaine de personnes travaille au développement des logiciels. « C'est un projet innovant qui demande d'aller chercher le client. Et aujourd'hui, je n'ai plus peur de vendre ! » Le modèle économique a évolué pour l'adapter à la demande. L'international est en ligne de mire. Sylvain Tillon et son associé Timothée Saumet se lancent aux Etats-Unis grâce à un programme d'accélération local.

« Je n'ai pas de leçons à donner. Chacun réussit à sa façon mais j'estime qu'il est plus important de parler de ses échecs que de ses réussites. » En octobre, Sylvain Tillon publiera « 100 conseils pour PLANTER sa boîte », aux Editions Eyrolles. Une compilation de témoignages de dirigeants. Car il a aussi compris que s'entourer, échanger, parler, permet de rompre l'isolement et de trouver des solutions de sortie de crise.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?