AccueilGastronomie / VinsQuand les bistrots font la promotion du Beaujolais

Quand les bistrots font la promotion du Beaujolais

Les Trophées Bistrots Beaujolais, organisés récemment à l'Hôtel de ville de Lyon, ont été l'occasion de saluer le travail de montée en gamme d'un vignoble qui se réinvente progressivement et promu dans des établissements passionnés par ce vignoble.
Quand les bistrots font la promotion du Beaujolais
© Michel Godet 2019

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Pour Dominique Piron, président de l'Interprofession des vins du Beaujolais, cette mise en avant des Bistrots Beaujolais démontre à l'envi, l'attachement des « labellisés » aux différents crus du Beaujolais, que ces établissements soient classés dans les «Classic», «Beaujonomic» ou encore «Gastronomic». 9 établissementsont été cette fois-ci distingués*.

Autant dire, qu'il y en a pour tous les goûts, du simple et bistrot de quartier aux très belles tables gourmandes toquées et étoilées.

Pour mémoire, c'est à la moitié du siècle dernier qu'est apparu ce concept de bistrot beaujolais sous l'égide d'Henry Clos-Jouve et de Marcel Grancher, deux journalistes de talent qui avaient créé la « Coupe des meilleurs pots ».

Au fil du temps, Lyon voit la création en 1995 de la Coupe des étonnants beaujolais qui récompense la carte des flacons, avec des vins du Beaujolais sélectionnés, les estancos d'accueil et leur cuisine.

Aujourd'hui, le label s'intitule Bistrot Beaujolais et ils sont désormais plus de 300 à avoir obtenu ce sésame œonologico-gourmand à Lyon mais aussi dans le monde entier (New-York, Bruxelles, Londres, Tokyo, Rio de Janeiro...).

* Le Fleurie, l'Encart, le Petit Frère, Maison Marcelle, le Bœuf à l'ardoise, Café Comptoir Chez Léa – La Voûte, Chais Romain, Café du nain et Babar.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?