AccueilArt de vivreEvasion / TourismeOuverture prévue le 26 novembre pour la station de ski de Val d'Isère

Ouverture prévue le 26 novembre pour la station de ski de Val d'Isère

La station de ski de Val d'Isère ouvrira dès le 26 novembre. Au programme de cet hiver, de nouveaux tarifs, des nouveautés dans l'hôtellerie-restauration et des engagements pour le développement durable.
La station de ski de Val d'Isère ouvrira le 26 novembre.
© Yann Allègre - La station de ski de Val d'Isère ouvrira le 26 novembre.

Art de vivreEvasion / Tourisme Publié le ,

Ca y est ! Il commence à faire plus frais le matin et la nuit tombe dès 17h30. L'hiver se rapproche doucement et, avec lui, la perspective de l'ouverture des stations de ski. En Savoie, la station de Val d'Isère vient d'annoncer la date de son ouverture : le 26 novembre.

Il sera bientôt l'heure pour les amateurs de glisse et neige de dévaler les quelque 300 kilomètres de pistes sur le domaine Tignes - Val d’Isère en plein coeur des Alpes.

Loi montagne : depuis le 1er novembre, il faut chausser les pneus hiver, chaînes ou chaussettes

Un tarif gratuit pour les moins de 8 ans

Le premier week-end d'ouverture, les 26 et 27 novembre, sera placé sous le signe des Premières traces. Des animations festives viendront réveiller la station. Il y aura notamment un village test Ski force winter tour pour découvrir le matériel de ski et snowboard 2023.

Pour cette saison hivernale 2022-2023, la station de Val d'Isère change ses tarifs. Désormais, les pistes du domaine Tignes - Val d'Isère seront gratuites pour les enfants de moins de 8 ans. Les autres tarifs seront :

  • 50€ / jour : pour les 8 - 18 ans ou 64 - 74 ans,
  • 60€ / jour / adulte,
  • 360€ pour une semaine (sept jours dont un offert) / adulte.

Fréquentation en 2021-2022

1 240 386 : nombre de journées skieurs.

1 445 323 : nombre de nuitées.

25 800 : capacité touristique globale (dont 11 700 lits professionnels, 3000 lits de particuliers à particuliers, 10 800 lits non-commercialisés, 300 lits fermés).

Nationalité de la clientèle : 45,4 % clientèle française et 54,6% clientèle étrangère (dont 34,4% du Royaume-Uni ; 2,9% Danemark ; 2,7% Belgique).

-34% de nuitées pour le Royaume-Uni entre 2022 et 2020, qui était alors plus important que le marché français.

Du nouveau pour les séjours de luxe à Val d'Isère

La station propose d'autres nouveautés pour cet hiver. A commencer par une offre de séjours de luxe revue par le Club Med de Val d'Isère, qui devient le tout premier Resort exclusive collection situé à la montagne.

"Totalement revisité, le Resort de 215 chambres deluxes et suites redéfini le luxe : plus expérientiel, humain et responsable, mêlant intimité, émotion et bien-être dans un écrin d’exception", vante la station dans un communiqué.

Toujours dans la rubrique immobilier, l'entreprise de chalets de luxe Hip hideouts ouvre deux nouvelles propriétés avec services, accueillant 10 personnes chacune.

Métiers du tourisme : Viaticus ouvre un campus à Lyon

Deux nouveaux restaurants en station

Deux restaurants viennent compléter l'offre pour les skieurs. Alors qu'il fête ses 20 ans cet hiver, le restaurant Edelweiss ouvre une seconde table sur la piste Mangard au Fornet. Dénommé René, ce nouveau site accueille les skieurs dans une toute autre atmosphère avec sa cuisine ouverte autour du four à braise, sa salle entièrement vitrée dominant la vallée et son panorama unique.

Côté Bellevarde, au pied du télésiège de Grand Pré, le restaurant de Julien et Claudia proposera un snack de 60 places, une terrasse de 100 places et un restaurant bistronomique de 150 places avec ses grandes baies vitrées. Le lieu s’intègre dans son paysage avec de la pierre de Val et du schiste provenant d’un pierrier voisin.

Val d'Isère mise sur le biocarburant

Cette année, le damage sera plus écoresponsable dans la station de Val d'Isère. Les 39 dameuses de la Régie des pistes passent au carburant HVO (huile végétale hydrogénée, carburant fabriqué à partir de déchets de graisses et d’huiles végétales usagées et sans huile de palme), conformément aux engagements de la Compagnie des Alpes. D’origine 100 % renouvelable, ce substitut au diesel réduit les émissions de CO2 de 90% et celles de particules fines de 65%.

Afin de poursuivre l'objectif zéro carbone d’ici 2030 de la Compagnie des Alpes, la station savoyarde va développer sa flotte de véhicules plus propres. Ainsi, deux véhicules électriques Iveco rejoignent la flotte de navette gratuites ValBus. Le reste du parc passe au biocarburant HVO. A l'horizon 2025, 15 bus électriques parcourront le village et ses hameaux.

© Yann Allègre - Les dameuses de la station de Val d'Isère fonctionneront au biocarburant

Des démarches engagées autour du développement durable

Cette démarche d'une station plus respectueuse de l'environnement s'est traduite par l'obtention du Trophée des cimes durables en 2022. La dynamique Cimes Durables, entamée en 2016, met en lumière l’investissement des stations de montagne sur les enjeux de développement durable. Ce prix récompense les actions menées par l'association Vie Val d’Is et sa branche Ecomove autour d'actions pour l'environnement.

Enfin, la station de Val d'Isère a engagé des démarches pour obtenir le label Flocon vert, attribué selon le respect de 20 critères liés au développement durable. Trois priorités ont été identifiées en vue de la certification : la mobilité douce, l’énergie et le soutien aux initiatives durables et à l’économie locale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?