AccueilCollectivitésOuverture du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais

Ouverture du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais

Ouverture du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais
DR

Collectivités Publié le ,

Point de convergence de 12 lignes ferroviaires où circulent 1 200 trains par jour, le nœud ferroviaire lyonnais est à saturation. Pour absorber les prévisions d'augmentation de trafic et favoriser le report modal, SNCF Réseau estime qu'il faut augmenter de 40 % la capacité des voies en heure de pointe. L'établissement public a donc imaginé un scénario, qui pourrait se concrétiser à horizon 2040, de construction de deux voies supplémentaires en traversée de Lyon entre Saint-Clair et Guillotière, en surface ou en souterrain, et de passage à 4 voies de la ligne Lyon-Grenoble sur le tronçon Saint-Fons-Grenay. C'est sur ce projet, dont le budget est évalué entre 2,8 et 4,3 Md€ selon l'option retenue pour les deux voies supplémentaires, que les citoyens vont exprimer leurs avis.

« Nous avons identifié une série de questions à soumettre aux participants des réunions publiques. A l'issue du débat public, nous livrerons en septembre un compte-rendu des opinions et propositions exprimées », explique Jean-Claude Ruysschaert, président de la Commission particulière du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais. Dans le cadre de la préparation du débat qui a permis d'auditionner plus de 200 personnes, la question des aménagements alternatifs a émergé. « L'utilisation de la gare de Lyon-Saint-Exupéry, mais aussi des gares de Jean Macé, Vaise, Saint-Paul est ressortie des échanges », confirme Jean-Claude Ruysschaert. De quoi peut-être remettre en cause le scénario initial de SNCF Réseau qui rendra sa décision avant le 11 décembre 2019.

16 réunions publiques du 11 avril au 11 juillet

Les rencontres avec la population se dérouleront dans toute la région à travers 3 réunions sur les liaisons entre les métropoles régionales, 7 réunions sur les transports du quotidien dans l'aire métropolitaine lyonnaise, 3 réunions de proximité sur le projet et ses impacts pour les riverains, et une réunion sur les enjeux du transport de marchandises. « Nous attendons entre 200 et 500 personnes à chaque rencontre », fait savoir Jean-Claude Ruysschaert qui précise que les réunions d'ouverture et de clôture du débat se tiendront à Lyon. Les citoyens pourront également participer au débat sur le site web : nœud-ferroviaire-lyonnais.debatpublic.fr.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?