AccueilCollectivitésOuest rhodanien : partenariat avec la Caisse des Dépôts

Ouest rhodanien : partenariat avec la Caisse des Dépôts

Afin de soutenir le développement économique de cette zone rurale qui compte les communes de Tarare, Amplepuis et Cours-la-Ville, la communauté d'agglomération de l'Ouest rhodanien (COR) s'est rapprochée de la Caisse des Dépôts pour une première convention qui ouvre la voie à des financements par projet.
Ouest rhodanien : partenariat avec la Caisse des Dépôts
D.R.

Collectivités Publié le ,

Des zones industrielles annoncées comme pleines, des centres-bourgs à revitaliser, des bâtiments publics appelés à subir des liftings pour s’engager dans la transition énergétique. La COR, présidée par Michel Mercier, a fait appel à la Caisse des Dépôts pour l’accompagner dans le financement de ses projets de développement économique. « Ce pouvoir financier de l’Etat n’était plus présent dans les territoires et souhaitait y revenir », affirme le sénateur-maire de Thizy-les-Bourgs et ex-garde des Sceaux. Le protocole signé le 21 avril entre les deux partenaires pose « un cadre général qui sera ensuite décliné par commune selon les projets ». Michel Mercier évoque d’abord sa propre commune : des prêts à taux zéro devraient être accordés pour la rénovation du centre de Thizy-les-Bourgs avec la construction d’une trame urbaine. Les zones d’activités d’Amplepuis, Thizy-les-Bourgs et Tarare, décrites comme pleines alors que des accords avec des entreprises ne sont en pas encore finalisés, devraient faire l’objet d’agrandissements pour satisfaire des demandes d’entreprises souhaitant s’installer mais qui restent encore confidentielles. « Les enveloppes financières ne sont pas encore évaluées. Il nous faut d’abord recenser les besoins », concède Michel Mercier. Les futurs projets immobiliers concerneront des locaux d’activités pour répondre à la vocation industrielle du territoire. Dans les tuyaux également : la création d’une SEM patrimoniale, en collaboration avec d’autres communautés de communes pour gérer les futurs bâtiments. Là encore, les contours restent à affiner.
Le grand territoire de l’Ouest rhodanien, qui compte des pôles industriels actifs comme Cours-la-Ville et Tarare, totalisait 5 800 entreprises (industries, commerces et services) et 12 000 emplois à fin décembre 2015.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?