AccueilCollectivitésOuest Lyonnais : le projet de télécabine divise les élus

Ouest Lyonnais : le projet de télécabine divise les élus

Ouest Lyonnais : le projet de télécabine divise les élus
© DR - La maire de Sainte-Foy-lès-Lyon est opposée au projet de télécabine.

Collectivités Publié le ,

Dans l'Ouest lyonnais, le projet de téléphérique urbain continue à alimenter le débat public. Et si le maire de Francheville se montre favorable au dossier, ce n'est pas le cas de Véronique Sarselli, maire de Sainte-Foy-lès-Lyon.

"Il faut un projet structurant pour répondre aux enjeux de déplacement de Sainte-Foy-lès-Lyon, mais, plus globalement ceux de l'Ouest lyonnais. Et celui du télécabine urbain, proposé par le Sytral, ne correspond pas aux réalités territoriales d'une métropole comme celle Lyon", selon elle. La maire LR a envoyé un courrier le 12 janvier à Bruno Bernard, président du Sytral, pour tenter d'alerter - voire d'infléchir - la position du chef de l'exécutif métropolitain.

20 000 personnes par jour entre Craponne et Gerland

L'étude de préfaisabilité réalisée par Egis et sur laquelle s'appuie le Sytral évoque le transport de quelque 20 000 personnes par jour entre Craponne et Gerland. "Je conteste ces chiffres qui ne traduisent pas la réalité des déplacements dans l'Ouest lyonnais, d'autant plus que le Sytral ne prévoit pas de parc relais pour les usagers. Je ne suis pas certaine qu'ils s'acheminent jusqu'à une station de télécabine par bus", argumente l'édile.

Elle juge que "la desserte d'une telle infrastructure reste locale". La perspective d'une métropole qui aurait à l'Est son tram, au centre des pistes cyclables et à l'Ouest un transport par câble n'enchante gère l'élue qui aurait préféré le passage d'une ligne de métro, plus adaptée selon elle.

Les tracés possibles

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?