Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Osivax, la biotech lyonnaise qui veut trouver le vaccin universel contre la Covid et ses variants

Publié le - - Industrie

Osivax, la biotech lyonnaise qui veut trouver le vaccin universel contre la Covid et ses variants

A l'heure où la planète s'inquiète des variants de la Covid, la biotech lyonnaise Osivax travaille sur un vaccin efficace contre toutes les souches de coronavirus, en s'appuyant sur ses recherches sur le vaccin universel contre la grippe.

Les vaccins développés contre la Covid-19 sont-ils efficaces contre les variants britannique, sud-africain et brésilien ? La réponse est aujourd'hui en suspens. Osivax, biotech lyonnaise créée en 2017, tient peut-être la solution entre les mains de ses chercheurs, en développant un vaccin universel, efficace contre la Covid "historique", mais également contre ses variants.

Alors que les vaccins actuels cherchent à déclencher une réponse d'anticorps en ciblant la surface du virus - la fameuse protéine Spike - le vaccin que développe Osivax vise l'intérieur du virus, la nucléocapside.

Avantage : cette partie du virus est beaucoup moins sujette aux mutations que l'extérieur. D'où la possibilité de développer un vaccin universel contre toutes les formes de coronavirus : le fameux SARS Cov2 (la Covid actuelle), le SARS Cov1 (le Sras, responsable de l'épidémie de 2002-2003 en Asie) et le très mortel Mers-Cov.

Premiers résultats en 2022 ?

“Nous avons déjà effectué des tests sur les animaux. Nous espérons entamer les essais cliniques au premier semestre 2022, avec des premiers résultats fin 2022”, explique Alexandre Le Vert, président et cofondateur.

Si les travaux sur le vaccin universel contre les différentes formes de coronavirus se sont accélérés en mars 2020, avec l'apparition de l'épidémie en Europe, Osivax ne partait pas de zéro. Depuis 2014, cette spin-off d'Inaxio planche sur un vaccin universel contre la grippe partant sur le même principe : cibler le cœur du virus, la nucléoprotéine, qui ne mute presque pas.

Osivax est déjà bien avancé, puisque l'essai clinique, en phase 2, semble donner des résultats probants sur un échantillon de plusieurs centaines d'humains. “D'autres acteurs font des recherches sur un vaccin universel sur la Covid. Mais notre position de leader sur celui de la grippe nous apporte un vrai savoir-faire”, explique Alexandre Le Vert.

Un financement de 30 millions d'euros

Pour financer ses différents essais cliniques, Osivax avait levé 8 millions d'euros en 2019. Pour la recherche sur le vaccin universel contre la Covid, la BPI vient de lui accorder un financement de 15 millions d'euros. Une somme similaire à celle allouée par la commission européenne pour le développement de la société.

Aujourd'hui, Osivax compte 25 salariés sur son site de Lyon, et six en Belgique, à Liège. “Nous travaillons avec différents partenaires, notamment des hôpitaux”, explique Alexandre Le Vert. La montée en puissance devrait donc être possible, car “notre vaccin est facile à fabriquer", assure le dirigeant.




Audrey DESFEVE

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer