Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Origine France Garantie / La réindustrialisation et le patriotisme économique deviennent tendance

le - - Dossiers

Origine France Garantie / La réindustrialisation et le patriotisme économique deviennent tendance

À l'occasion des quatrièmes Assises du Produire en France, qui ont eu lieu le 13 septembre 2018, l'association Pro France, qui porte la certification « Origine France Garantie », a dévoilé une nouvelle étude sur les habitudes de consommation des Français face au made in France. Sans surprise, cette notion a le vent en poupe, comme en témoigne l'engouement autour de cette 4e édition des Assises, à l'occasion de laquelle plus de 500 chefs d'entreprises s'étaient déplacés pour échanger avec les acteurs du produire en France. L'étude commanditée par Pro France démontre que 59 % des Français interrogés estiment, qu'au moment de l'achat d'un produit ou service, le pays de fabrication est un critère de choix important à leurs yeux. Un chiffre en constante progression depuis 2011. Mieux encore, pour 93 % des Français, acheter un produit made in France revient à participer au maintien de l'emploi dans l'Hexagone. Le même nombre associe ce patriotisme économique à une façon de soutenir les entreprises françaises. Ils sont également 92 % à considérer qu'acheter local est synonyme de la préservation des savoirfaire. La consommation de produits français est désormais une tendance de fond, car les trois quarts des Français se déclarent prêts à payer plus cher un produit fabriqué dans l'Hexagone. Le fruit de l'important travail de communication engagé depuis 2010 par Pro France pour faire connaître la certification Origine France Garantie et les retombées positives qu'elle génèrent pour l'économie nationale.

YVES JÉGO :
« L'ORIGINE N'EST PLUS LA MARQUE »

Député de Seine-et-Marne et ex-secrétaire d'État en charge de l'Outre-Mer, cet avocat de formation a fondé en 2010 l'association Pro France en 2010. Il est également à l'origine, en 2015, du lancement des Assises du produire en France, en collaboration avec l'ancien ministre Arnaud Montebourg.Que représente l'association Pro France et quelle est sa vocation ?

Yves Jégo, président de Pro France, remet le certificat Origine France Garantie à Laurent Bouyer, président de Bombardier Transport France


Pro France est une association à but non lucratif, qui réunit les entreprises et tous les acteurs qui souhaitent participer à une certification volontaire, innovante et transparente de l'origine française des produits. Elle a pour mission de défendre et valoriser les produits de fabrication française et les entreprises qui les produisent, ainsi que la promotion de la Marque France dans tous les secteurs d'activité. L'association porte notamment la certification « Origine France Garantie », qui assure grâce à un audit indépendant l'origine française des produits. J'avais constaté, lorsque j'ai eu l'idée de créer Pro France, qu'il n'y avait pas de certification universelle des produits français. Il y avait des initiatives sectorielles, il y avait des IGP notamment dans l'agro-alimentaire… mais tout cela reposait sur des critères et des fondements très mouvants. De ce fait les consommateurs ne s'y retrouvaient pas et nous devions faire face à un certain nombre de fraudes, volontaires ou non. C'est à ces dérapages que j'ai voulu remédier.


Sur quels critères cette certification est-elle attribuée ?

La certification « Origine France Garantie » doit être considérée comme un gage de confiance sur l'origine française de fabrication d'un produit. Elle garantit aux consommateurs que les produits labellisés respectent deux conditions cumulatives : d'une part, 50 % à 100 % du prix de revient unitaire du produit est acquis en France et, d'autre part, le produit prend ses caractéristiques essentielles en France, ce qui signifie que toutes les étapes de transformation y sont effectuées.


Êtes-vous surpris par le succès que rencontre aujourd'hui le label « Origine France Garantie » ?

Lorsque nous avons lancé cette certification, je n'aurais jamais pensé qu'il m'arriverait ensuite de certifier un train. Et c'est pourtant ce que j'ai fait au mois de janvier dernier, en remettant ce label à des trains produits dans les hauts de France par le groupe Bombardier France Transports. Mais au final, ce n'est pas aussi étonnant que cela. L'évolution de l'économie, du monde et des modes de consommation, qu'ils soient publics ou privés, fait que l'origine n'est plus la marque, alors que les deux se regroupaient assez naturellement au XXe siècle. Acheter un produit d'une marque française ne signifie plus aujourd'hui qu'il a été fabriqué en France. Il en va de même dans l'autre sens, puisque des marques étrangères peuvent aussi porter des produits fabriqués dans l'Hexagone. Le canadien Bombardier en est un bon exemple. Or les consommateurs souhaitent de plus en plus consommer responsable et savoir d'où provient le produit qu'ils achètent. L'item de l'origine du produit dans l'acte d'achat pesait d'un poids certain pour un peu moins de 12 % des acheteurs il y a une dizaine d'années, alors que cette part est montée aujourd'hui à plus de 20 %.

Qu'est-ce qui conduit une entreprise à engager cette démarche de labellisation ?

Il y a des raisons très diverses. Certaines le font parce que cela participe de leur action militante en faveur du made in France et qu'ils veulent en être des porte-paroles. Cela s'apparente à du patriotisme économique. D'autres le font parce que ce sont des

entreprises qui veulent être dans la traçabilité la plus parfaite. Elles veulent apporter à leurs acheteurs tous les éléments de connaissance du produit. Les entreprises sont de plus en plus fréquemment confrontées à des consommateurs responsables, qui veulent être parfaitement informés sur l'origine du produit. Son origine géographique, mais aussi les conditions sociales, environnementales et réglementaires dans lesquelles il est réalisé. D'autres, enfin, le font pour se porter à l'export. Quand une marque n'a pas la notoriété naturelle suffisante pour attaquer les marchés internationaux, elle peut s'adosser sur le label « Origine France Garantie » pour retenir l'attention des consommateurs étrangers. Beaucoup de PME sont dans ce cas.

Combien d'entreprises, au total, ont fait cette démarche ?

A ce jour elles sont près de 600 et sont installées dans toute la France. Ce sont aussi bien des entreprises françaises que des entreprises étrangères, qui ont parfois fait labelliser plusieurs gammes de produits [ndlr : il y a plus de 3 000 gammes de produits qui ont décroché le fameux label]. Et dans ces gammes, on retrouve aussi bien des produits issus de l'industrie lourde, que des produits agro-alimentaires, des meubles, du textile… et donc des trains.

FOCUS SUR DES ENTREPRISES ET DES PRODUITS « ORIGINE FRANCE GARANTIE »

DELORME MEUBLES : 40 ANS D'HISTOIRE DE FABRICATION FRANÇAISE

Aujourd'hui installée à Vaugneray, la société Delorme Meubles prolonge une histoire familiale de fabrication locale débutée il y a 40 ans. Fierté ultime, elle a décroché le label « Origine France Garantie » en 2012.

Didier
Delorme

Créateur et fabricant de meubles implanté dans l'ouest lyonnais, Delorme Meubles réalise des meubles en bois 100 % naturel et huilé. « Du mobilier contemporain, écologique, haut de gamme et de fabrication artisanale française », affirment en choeur Didier Delorme, gérant et compagnon ébéniste, et Cathy Delorme, co-gérante.
L'histoire a commencé dans la grange de la ferme familiale, située à Yzeron, village rural de l'ouest lyonnais. Daniel Delorme, fondateur de la marque, façonne du mobilier traditionnel. Il ouvre un magasin d'exposition au coeur du village et se fait rapidement connaitre pour la copie de meubles anciens. Didier Delorme, son neveu et actuel propriétaire, rejoint l'entreprise dans les années 80.
En 2008, il prend les commandes de l'entreprise et axe sa stratégie sur la fabrication de mobilier plus contemporain, tout en conservant le travail du bois massif, véritable fil conducteur dans l'histoire de l'entreprise. Il développe alors un véritable projet autour de la marque et des valeurs de la fabrication française. En 2012, il décroche finalement le label « Origine France Garantie », qui s'applique à l'ensemble de sa gamme de meubles, dont la fabrication est entièrement réalisée dans son atelier de Vaugneray.
« A travers l'obtention de ce label, nous revendiquons une production 100 % tricolore et nous voulons encourager ainsi la qualité du « Produire français. » Pour une petite entreprise comme la nôtre, l'obtention de ce label n'est pas anodine, car il faut remplir un cahier des charges très strict. Mais nous sommes fiers de l'avoir obtenu et surtout de fabriquer des meubles de qualité avec 100 % d'emplois locaux. C'est essentiel pour l'économie de notre territoire », souligne Didier Delorme.

IVECO BUS CONFORTE LA FILIÈRE INDUSTRIELLE RÉGIONALE DE VÉNISSIEUX À ANNONAY

Bien qu'il dispose d'une usine de production en République Tchèque, le constructeur de bus dont le siège est installé dans l'agglomération lyonnaise a fait le choix de concevoir et développer certains de ses véhicules entre Vénissieux et Annonay. Une démarche vécue comme un véritable engagement citoyen.

Dans le cadre de son plan de croissance industrielle, Iveco Bus a décidé de fabriquer l'autocar Evadys sur son site historique d'Annonay, en complément de la production de ce véhicule à Vysoké Myto en République Tchèque. « Cette décision conforte Annonay comme pôle d'excellence de production d'autocars de tourisme et nous permettra de répondre au mieux aux souhaits de personnalisation de nos clients français et d'Europe du sud, qui bénéficieront ainsi d'une meilleure proximité », explique-t-on chez Iveco Bus. Symptomatique d'une volonté affichée par un nombre croissant de dirigeants d'entreprises hexagonales, elle consolidera également l'emploi dans cette unité industrielle ardéchoise, qui compte quelque 1 300 salariés.

La production de l'Evadys, autocar mixte, de tourisme et de ligne, vient compléter celle de l'autocar de grand tourisme Magelys, lui aussi labellisé « Origine France Garantie » et élu « Autocar International de l'Année » en 2016. « Nous sommes un acteur majeur du territoire et le rapatriement de cette nouvelle production est un signal fort, qui marque notre volonté de faire vivre la filière industrielle française », insiste-t-on chez Iveco Bus.

Basé dans l'agglomération lyonnaise, le constructeur conçoit le Magelys dans son centre de Recherche et Développement de Vénissieux, avant de le produire dans son usine d'Annonay, qui fait appel à plus de 270 fournisseurs et sous-traitants français pour mettre en oeuvre cette production. Il propose également un troisième véhicule « Origine France Garantie » dans sa gamme, avec l'autobus Urbanway. Labellisé depuis 2012, celui-ci a notamment été retenu par le Sytral pour le renouvellement de sa flotte. « C'est un véritable engagement citoyen, puisque cette commande valorise un savoir-faire industriel centenaire et pérennise l'emploi français », affirmait alors Olivier Michard, Directeur Commercial France et Grands Comptes Iveco Bus.

Florian Chosson remet l'horlogerie à l'heure
de la fabrication française

Tout juste diplômé de l'École des Mines de Nancy, le fondateur de la marque de montres française Routine s'est lancé dans l'aventure de l'entrepreneuriat en 2016 avec la ferme intention de contribuer à la relocalisation de filières industrielles.

Alors que la filière horlogère française est passée de 70 000 emplois il y a 50 ans à tout juste 2 000 aujourd'hui, Florian Chosson fait depuis bientôt trois ans le pari de redonner ses lettres de noblesse et son assise à l'un des fleurons de l'industrie française. « Mon objectif c'est de réaliser en France toutes les étapes de fabrication d'une montre, affirme-t-il pour préciser ses intentions. J'aurais pu me contenter d'assembler en France des produits « sourcés » en Asie, en mettant juste un drapeau bleu blanc rouge sur la boite et en communiquant fallacieusement sur le Made in France. Mais je voulais que mon projet porte de la valeur pour l'économie du pays. »
En réunissant les critères indispensables à l'obtention du label Origine France Garantie, il entend démontrer que sa démarche est beaucoup plus profonde. Sur les 15 fournisseurs auxquels il fait appel, 13 sont installés dans l'Hexagone. Et notamment dans ce qui fut hier le bassin horloger du pays, c'est-à-dire les départements du Doubs et du Jura. « Quant à mon entreprise, elle est basée à Romans, dans la Drôme, d'où je suis originaire et où est également implantée celle de mon associé Thomas Huriez, qui a entièrement relocalisé en France toutes les étapes de fabrication du jean, avec sa société 1083 », ajoute-t-il.
A son échelle, Florian Chosson souhaite créer une dynamique et avoir un impact économique réel sur les territoires et sur l'économie nationale. « A ce jour, 86 % de mes composants sont fabriqués en France et plus de 90 % de la valeur ajoutée de mes montres sont apportés dans l'Hexagone, détaille-t-il. Donc, sur les 295 € que vous allez dépenser pour acheter une montre Routine, il y en aura 91 % qui irrigueront l'économie française. Pour résumer notre impact concrètement, je dirais que toutes les 300 montres vendues nous finançons un emploi à temps plein dans la filière horlogère en France pendant un an. »
Bien décidé à revaloriser des savoir-faire exceptionnels que l'on n'utilise pas et que l'on ne met pas assez en valeur, le jeune entrepreneur estime que l'on oublie trop souvent de dire que la France est un pays où l'industrie affiche un niveau de performance exceptionnel. « J'ai choisi de traduire ma démarche entrepreneuriale par la certification Origine France Garantie pour toucher les gens, pour qu'ils voient que c'est un label qui permet de relocaliser certaines activités en France et donc de créer des emplois. A mes yeux c'est un gage de confiance », conclut-il.

LA MAISON CORNAND INVITE LE SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS DANS L'ART ITALIEN
DE LA PÂTE ALIMENTAIRE

Représentante de la troisième génération familiale à la tête de cette société stéphanoise spécialisée dans la production de pâtes alimentaires, aussi bien fraiches que sèches, Luce Cornand s'appuie sur le label Origine France Garantie pour séduire ses clients et les professionnels étrangers.

« Nous employons 7 personnes, dont 3 à la fabrication, et nous réalisons tous les ans quelque 45 tonnes de pâtes, qui sont produites à la main dans notre laboratoire », explique Luce Cornand. Des pâtes laminées plutôt que pressées, à la texture exceptionnelle, qui sont vendues dans toute la France au travers d'un réseau d'épiceries fines.

Luce Cornand

« Nous avons sollicité le label Origine France Garantie, parce que nos produits sont fabriqués en France et à partir d'ingrédients français. Notre fournisseur semoulier est installé à Chambéry, nos oeufs sont ramassés en France, nos cèpes cueillis ici également, nos piments viennent d'Espelette… », poursuit-elle.

Un choix qu'elle assume sans peine, convaincue qu'il y a une véritable demande pour ce genre de produits, à la traçabilité parfaitement établie et vérifiable. Car les clients qui font appel à la Maison Cornand ne viennent pas pour trouver un prix mais pour avoir des produits de qualité. « Avec le label Origine France Garantie, ils savent ce qu'ils vont trouver, insiste Luce Cornand. Contrairement au Made in France, qui est attribué à des produits dont aucune étape majeure n'est réalisée dans l'Hexagone, l'obtention du le label Origine France Garantie est le résultat d'une véritable étude, de contrôles très rigoureux. » Un travail en amont très lourd, mais qui a donné une notoriété incontestable à la Maison Cornand, l'aidant ainsi à se faire référencer dans les plus belles épiceries du pays.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer