AccueilEconomieIndustrieOrapi restructuré pour atteindre 500 M€

Orapi restructuré pour atteindre 500 M€

Suite au pari du rachat du français PHS, Orapi group a quasiment terminé son intégration durant l'année 2015. Guy Chifflot entend désormais se consacrer à l'international pour atteindre son objectif d'ici à 2021.
Orapi restructuré pour atteindre 500 M€
© : DR - Orapi group emploie 1 300 personnes en France et dans le monde.

EconomieIndustrie Publié le ,

Dix mois, 6 M€ engagés pour réaliser 12 M€ d’économies sur 3 ans, 12 sites contre 28 avant la fusion, 200 collaborateurs « sortis » pour conserver 580 personnes. Le bilan chiffré de l’intégration de PHS au sein du groupe de Saint-Vulbas durant 2015 a rendu l’année difficile pour Orapi. Pourtant, son président, Guy Chifflot, l’estime nécessaire à la poursuite de ses ambitions. « Cette très grosse acquisition qui représente 30 % de notre chiffre d’affaires était indispensable pour nous positionner en tant que premier acteur en France et détenteur de marques leaders. Nous avons réussi à procéder à l’intégration en moins de dix mois. Notre plan de marche a été respecté. » Orapi group termine l’année 2015 sur un chiffre d’affaires de 277 M€, en croissance de 25,9 %, intégrant l’acquisition de PHS. L’année de transition a pesé sur ses résultats. Son Ebitda recule de 20 % à 9,9 M€ (12,4 M€ en 2014), soit 3,6 % du chiffre d’affaires.
Cette restructuration effective à 90 % selon le dirigeant, Orapi semble en ordre pour atteindre, d’ici 2021, 500 M€ de chiffre d’affaires, dont 100 M€ à l’international (contre 50 M€ aujourd’hui) et un Ebitda à 8 %. « Déjà très implantés à l’international avec 22 filiales, 5 usines et 130 distributeurs, nous souhaitons renouveler notre réussite en France sur cinq marchés à l’international : le transport, les loisirs, l’industrie, le médical et les entreprises de propreté. Cette sectorisation des marchés découle de l’acquisition de PHS. » La stratégie international vise à contrebalancer un marché domestique « difficile mais sur lequel les acteurs ont besoin de nos produits dédiés à l’hygiène. » Guy Chifflot entend renforcer ses positions en Asie « où l’on gagne davantage d’argent », en Afrique « où les marchés sont les plus nombreux », en Iran « où ses 85 M€ d’habitants présentent un potentiel important ».
2016 marquera le pas du côté des acquisitions pour le groupe coté qui entend se consacrer à dégager un bon résultat. Orapi group emploie 1 300 personnes dans le monde.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?