Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Opteven vise un développement européen avec le soutien d'Ardian Expansion

le - - Entreprise de la semaine

Opteven vise un développement européen avec le soutien d'Ardian Expansion
Guillaume Perret - Dans un an, Opteven emménagera dans un nouveau bâtiment de 7 500 m2 au Carré de Soie.

L'entreprise villeurbannaise accueille un nouvel actionnaire majoritaire. L'entrée d'Ardian Expansion doit permettre au spécialiste des services automobiles de poursuivre sa croissance en Europe, notamment grâce à des acquisitions.

« Nous sommes positionnés sur deux activités : l'assistance automobile et la garantie panne mécanique », expose Jean-Matthieu Biseau, Pdg d'Opteven. Créée à Lyon en 1985 sous le nom de Royal Automobile Club France, l'entreprise, filiale du groupe anglais RAC, prend son indépendance en 2010 tout en continuant d'exercer les mêmes métiers. « Sur le volet assistance automobile, nous intervenons en marque blanche pour des constructeurs (Volkswagen, Opel, Suzuki…), loueurs (ALD Automotive, Arval…), assureurs (Aviva…) sur un modèle BtoBtoC. Nous gérons les appels des automobilistes victimes d'une panne, d'un accident, d'une crevaison… et mettons en place les services d'assistance adaptés, en France comme à l'étranger, grâce à nos plateformes téléphoniques opérationnelles 24h/24 et 7j/7 », explique le Pdg qui précise que cette activité représente 40 % du chiffre d'affaires. Sur l'offre de garantie panne mécanique, Opteven travaille avec les mêmes clients et propose des contrats de prise en charge de la réparation de véhicules.

En 2018, Opteven, qui emploie près de 500 personnes, devrait enregistrer un chiffre d'affaires de l'ordre de 150 M€ et gérer quelque 500 000 sinistres. Le portefeuille de l'entreprise compte plus d'un million de contrats de service automobile et plus de trois millions de contrats d'assistance. « Nous réalisons de la croissance organique tous les ans. Sur l'assistance, nous avons une position de challenger, mais sur la panne mécanique nous sommes parmi les leaders », fait savoir le Pdg qui estime qu'Opteven a doublé de taille en 5 ans. Le modèle de croissance organique centré sur le marché français ne permettra pas de maintenir le rythme de progression enregistré jusqu'à présent. « Nous devons aller chercher des relais de croissance en Europe, notamment par le biais d'acquisitions », affirme Jean-Matthieu Biseau.

C'est dans ce contexte qu'Ardian Expansion, un des leaders mondiaux de l'investissement privé, vient de prendre une participation majoritaire dans Opteven. « Nous allons travailler aux côtés du management d'Opteven pour lui faire bénéficier de notre réseau européen et ainsi aider l'entreprise à accélérer son développement à l'international par l'ouverture de filiales et l'identification de cibles potentielles pour réaliser sa première opération de croissance externe », déclare Marie Arnaud-Battandier, managing director chez Ardian Expansion. Des premières acquisitions pourraient se concrétiser très rapidement selon le Pdg d'Opteven. « Sur la garantie panne mécanique, nous voulons couvrir de façon homogène le marché européen en menant des croissances à l'étranger. Sur l'assistance, nous avons encore du potentiel sur le marché français », analyse Jean-Matthieu Biseau.

Jean-Matthieu Biseau, Pdg d'Opteven

« Détecter et comprendre les nouvelles formes de mobilité »

Comment vos activités sont-elles organisées ?

Nous opérons dans 7 pays en Europe et avons des filiales en Italie, au Royaume-Uni et en Espagne. L'essentiel de notre activité est basé sur notre siège villeurbannais où sont réunis nos plateaux téléphoniques. Nous comptons une trentaine de nationalités chez nos téléopérateurs qui sont de véritables chargés d'assistance avec une forte composante de service client. D'ici un an, nous déménagerons dans un nouveau bâtiment de 7 500 m2 au Carré de Soie.

Vous avez créé l'Opteven Lab. A quoi sert-il ?

Nous nous sommes interrogés sur la pertinence de nous développer hors de l'automobile ou de rester centré sur ce marché. Nous avons fait le choix de ne pas nous éparpiller, mais d'anticiper les évolutions du marché de l'automobile et de la mobilité en général. La demande de services autour de la mobilité va être croissante et le lab nous permet de mieux détecter et comprendre les nouvelles tendances autour de l'écologie, du partage, des objets connectés… Nous avons une culture d'entreprise très axée sur l'excellence opérationnelle, mais moins développée sur l'innovation. L'Opteven Lab nous incite à tester.

Vous vous adaptez d'ailleurs aux nouvelles mobilités avec de nouvelles offres ?

En effet, nous venons de lancer les Mobies, une gamme de solutions d'assistance adaptées aux nouvelles formes de mobilités. Nous souhaitons que nos partenaires assureurs, courtiers, loueurs, sociétés de financement, distributeurs automobiles, constructeurs puissent devenir les référents de leurs clients particuliers et professionnels pour les nouvelles mobilités. Notre gamme de produits est conçue pour couvrir les particuliers ou les collaborateurs d'entreprise pour l'ensemble de leurs déplacements, quel que soit le mode de transport.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer