Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Opéra : coproduction lyonnaise de Lessons in Love and Violence de George Benjamin

le - - Musique

Opéra : coproduction lyonnaise de Lessons in Love and Violence de George Benjamin
©Photo by Stephen Cummiskey - Barbara Hannigan as Isabel, Stéphane Degout as King and Gyula Orendt as Gaveston

Lessons in Love and Violence de George Benjamin (à partir du 14 mai), est une création, commande et coproduction de l'Opera de Lyon, Covent Garden de Londres, l'Opéra d'Amsterdam, le Staatsoper de Hambourg, l'Opéra de Chicago, le Liceu de Barcelone et le Teatro Real de Madrid.

Pour ce Lessons in Love and Violence, George Benjamin a de nouveau fait appel à son partenaire habituel, l'auteur Martin Crimp et aux visions scéniques sensuelles et troublantes de la metteuse en scène Katie Mitchell. Une équipe de choc que complète une distribution exceptionnelle « menée » par Stéphane Degout, formé à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Lyon.

Créé en mai 2018 à Covent Garden, Lessons in Love and Violence confirme le talent de son compositeur britannique George Benjamin, déjà remarqué avec son opéra précédent Written on skin, succès critique et public. Sa capacité à capter l'air du temps sans pour autant céder à l'obsession de la mode, son sens du théâtre et de la prosodie associés à un véritable goût de la langue anglaise ont contribué à l'imposer au sommet de la hiérarchie des compositeurs lyriques contemporains. Et sa force créatrice, propre à rendre actuels les mythes anciens, lui vaut même d'être comparé au grand Benjamin Britten.

Le duo s'est inspiré cette fois du théâtre élisabéthain et de ses changements de scènes rapides. Il s'est également attaché à en retrouver la complexité des caractères. L'histoire elle-même est assez shakespearienne. Pris entre les nécessités de l'amour et ses devoirs politiques, un roi est amené à prendre une décision… fatale.

Lessons in Love and Violence, Opéra de Lyon. Du 14 au 26 mai 2019. George Benjamin , direction musicale : Alexander Bloch ; mise en scène, Katie Mitchell ; orchestre de l'Opéra de Lyon ; livret de Martin Crimp. Spectacle en anglais sous/sur titré dans la salle ; décors et costumes : Vicki Mortimer ; lumières : James Farncombe ; Mouvements : Joseph Alford.

Distribution. le roi : Stéphane Degout ; Isabelle : Georgia Jarman ; Gaveston, l'étranger : Gyula Orendt ; Mortimer : Peter Hoare ; le Garçon, le jeune roi : Samuel Boden ; témoin 1, chanteuse 1, femme 1 : Hannah Sawle ; témoin 2, fou : Katherine Aitken ; témoin 3, chanteuse 2 : Andri Björn Róbertsson ; la fille: Ocean Barrington-Cook.​




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer