Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Opel Astra : comme les grandes

le - - Automobile

Opel Astra : comme les grandes
D.R.

Avec 24 millions d'unités depuis « la nuit des temps », les compactes ont écrit l'histoire d'Opel. Et la nouvelle Astra compte bien en rédiger une nouvelle page puisqu'elle ajoute désormais de nouvelles qualités à sa cinquième génération.

Qu’on en juge. Plus courte mais néanmoins plus spacieuse à l’intérieur, plus légère aussi de 120 à 200 kilos, dotée de moteurs sobres et performants jusqu’à 200 chevaux et offrant en outre les dernières technologies dont un éclairage adaptatif innovant réservé jusque-là aux berlines de très grand luxe du segment premium. Sans compter un prix qui démarre à 18 000 €.

Partis d’une feuille blanche pour cette nouvelle mouture, les ingénieurs avaient présenté au Salon de Francfort 2013 un prototype qui prend aujourd’hui la route. Offrant 4,37 m en berline 5 portes ou 4,70 pour le break Tourer, la nouvelle Astra exhibe un capot large et plongeant générant un remarquable Cx de 0,285 pour les meilleures versions. Bien que bâti sur un empattement légèrement réduit, l’habitacle procure des aises à tous les occupants, un peu au détriment d’un coffre de 370 dm3, derrière un tableau de bord plutôt strict malgré de larges touches de chromes et d’inserts brillants.

Concurrente des Mégane, 308 ou Golf dans le segment le plus encombré du marché, cette Astra a également renouvelé l’ensemble de ses motorisations en dévoilant des blocs souvent inédits entre 95 et 200 chevaux. Le 1.6 CDTI diesel étage 4 puissances de 95, 110, 136 ou 160 ch. Si la première est réservée aux modèles de flottes, la seconde « Business Connect EcoFlex » s’affiche comme la plus économique, avec un mixte normalisé de 3,3 litres de gazole pour 88 g de CO2. Qualifié de « diesel murmure » par les ingénieurs, ce quatre cylindres sait effectivement se faire oublier tout en étonnant aussi par ses reprises volontaires. Si les puissances supérieures apportent naturellement de meilleures reprises, ce 110 ch  apparait déjà largement à la hauteur de sa tache dans la majorité des cas.

Les automobilistes roulant peu trouveront au contraire l’oiseau rare en essence, avec le 3 cylindres 1.0 Ecotec Direct Injection Turbo, déjà connu sur les Adam et Corsa, qui se contente de 4,2 litres de super pour 96/99 g de CO2 selon les boîtes. Beaucoup plus déluré que ne le laisse supposer sa petite cylindrée et ses 105 ch, ce bloc atteint les 200 km/h en accélérant en 11’’2 de 0 à 100 tout en distillant de bonnes sensations à son pilote. Son couple de 170 Nm entre 1.800 et 4.250 tours lui donne de la rondeur et un attrait évident, son troisième rapport grimpe facilement à 150. Bien pratique pour doubler !

Les versions essence se complètent par un 1.4 turbo inédit de 125 ou 150 ch ainsi qu’un 1.6 turbo de 200 ch atteignant alors les 235 km/h sur les autoroutes allemandes avec juste 7’’ de 0 à 100. Là encore, les progrès sont significatifs avec des consommations en baisse de 13 % malgré des performances largement à la hausse procurant notamment de bien meilleures reprises. A côté de suspensions, elles aussi en progrès, bien aidées par des sièges ergonomiques, les boîtes mécaniques au levier ergonomique agrémentant la prise en main se doublent également de versions automatiques selon les motorisations.

A côté de la finition de base Essentia, l’Edition ouvre la voie à une version sportive Dynamic ainsi qu’une Innovation plus luxueuse qui remplace la Cosmo et sera vraisemblablement la plus demandée. Les dernières technologies figurent à l’appel selon les niveaux : alerte de sécurité avec freinage automatique, reconnaissance des panneaux, avertisseur de changement de voie, alerte d’angle mort, aide au stationnement avancé, nouvelle génération de système multimédia, intégration du téléphone, etc.

Mais l’innovation la plus surprenante propose un éclairage adaptatif révolutionnaire. Ce Matrix Full LED permet de rouler continuellement en pleins phares sans éblouir personne. Les seize segments à LED s’adaptent en effet aux sources lumineuses venant en sens inverse, illuminant seulement les bonnes zones. Un pinceau lumineux tout en finesse qui transforme réellement la vie du conducteur. Apparu il y a peu sur quelques berlines premium, ce dispositif (une option descendue à 1 350 €) gagne ainsi cette fois une compacte. Bravo !

Toutes ces qualités ont permis à cette Astra d’être élue « Voiture de l’année 2016 » au Salon de Genève par un jury de 58 journalistes venus de 22 pays européens. Forte de 32 versions de berlines et de 14 breaks, cette Opel est proposée en France de 18 000 à 28 200 €, en disposant encore de multiples packs ou options.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer