AccueilCollectivitésOnce upon a time… In Lyon

Once upon a time… In Lyon

Once upon a time… In Lyon

Collectivités Publié le ,

« Cette vue panoramique de Lyon offre un regard sur tout ce qui s'est réalisé depuis quelques années. On n'a pas voulu faire table rase du passé mais seulement garder des éléments patrimoniaux tout en renouvelant » ; voici comment Gérard Collomb a justifié cette conférence-visite de rentrée organisée sur le chantier de Silex2, en lieu et place de l'ancienne tour EDF ou comment « faire du neuf avec de l'ancien ».

Ce programme développé « en greffe » par la foncière Covivio, propriétaire des lieux, incarne « une réinvention collective » selon le maire de Lyon et est « un symbole fort du nouveau visage de la Part Dieu » selon David Kimelfeld le président de la métropole.

Comment ne pas y déceler un rapport troublant avec le jeu politique installé depuis quelques mois par les deux élus qui revendiquent chacun leur légitimité à briguer la présidence de la métropole.

Affichant une entente cordiale, voire harmonieuse, le duo a même répondu sans ambages à la question centrale : qui sera le candidat LREM pour les prochaines élections métropolitaines ? « C'est le comité d'investiture du parti qui décidera en temps et en heure. Allez demander à nos amis de Paris ! Au-delà de cette échéance il y a la volonté commune de travailler ensemble. Si notre agglomération rayonne à l'échelon international c'est parce qu'il y a cette volonté commune » explique G. Collomb conforté dans ces propos par ceux de David Kimelfeld : « Il n'y a aucune raison qu'on ne continue pas à s'afficher ensemble. C'est le projet d'une équipe depuis 2001 ».

La campagne électorale qui avait débuté sous haute tension vient de prendre une dimension plus apaisée… Il était une fois à Lyon une vie politique comparable à un long fleuve tranquille plutôt qu'à une rivière chahutée.

« Un équilibre politique au service du développement urbain »

Olivier Esteve directeur général Délégué de Covivio atteste d'une opération vertueuse à plus d'un titre qui a pu se réaliser grâce à l'accompagnement politique local sans faille au service d'un programme privé. « On ne voit pas ça dans toute les villes » explique-t-il. Et d'ajouter : « Lyon a un potentiel de développement économique très fort et nous avions déjà envisager la réinvention inhérente au quartier lorsque nous avons acquis cette emprise foncière 2001 ».

Pour rappel, cette parcelle est constituée de deux opérations : Silex1, démolition- reconstruction d'un immeuble de bureau de 10 700 m2 (livré en 2017) et Silex2, transformation de l'ancienne tour EDF en un immeuble mixte (fonction commerciale et tertiaire) livré en 2021.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?