AccueilArt de vivreGastronomie / VinsOn a gouté à Lyon : L’Opaline, finesse et délice

On a gouté à Lyon : L’Opaline, finesse et délice

L’Opaline tient son rang dans une rue où se côtoient d’autres enseignes fameuses et alléchantes de Lyon Croix-Rousse. Et les connaisseurs ne s’y trompent pas, tant il est difficile d’y obtenir une table à l’improviste. L’expérience se révèle à la hauteur de l’attente : originale, déroutante et délicieuse.
On a gouté à Lyon : L’Opaline, finesse et délice
© Stéphanie Borg - Le cabillaud cuit en basse température de l'Opaline

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Anciens propriétaires du célèbre Le Juliénas de Villefranche-sur-Saône avec lequel ils avaient obtenu un Bib Gourmand puis une première étoile au Guide Michelin, Fabrice et Carine Roche officient depuis fin 2017 dans leur restaurant de la Croix-Rousse.

Ils avaient choisi alors de reprendre l’emplacement de feu la Table de Py. Ils en ont fait un espace chaleureux, avec sa double salle raffinée et ses mini-canapés individuels ultraconfortables, qui se reflète tant dans le service de Carine (formée chez Orsi et Henriroux) que dans la cuisine du chef (Orsi, Henriroux et Lassausaie) au fur et à mesure que se déroule le menu de la semaine.

A L'Opaline, aiguisez votre appétit

Car si vous n’avez qu’une petite faim, prenez garde : ici, c’est menu… ou presque rien, car il n’y a pas vraiment de plats à la carte. On commence donc par aiguiser notre appétit avec le Royale de foie gras, un plat subtil qui associe la spécialité du sud-ouest avec un délicat mélange de betteraves, mûres, huile fumée et une vinaigrette olive, anchois, shiso.

C’est très léger et permet d’attaquer un cabillaud cuit en basse température (notre photo) avec un chutney potiron algues et des pommes rattes, moules, citron, bouillon badiane là aussi finement préparé et qui révèle un tas de saveurs inédites.

Fabrice Roche, un chef tout en maitrise

Pour terminer, notre choix se porte sur le crémeux marron, mandarine, coulis exotique, meringue et sésame qui ne ressemble en rien à ce que l’on avait imaginé… mais qui se dévore en quelques bouchées, démontrant, s’il le fallait, l’extrême maitrise du chef et témoigne de sa touche « semi-gastronomique ».

On a pu tester dans l’assiette voisine le chou-fleur / noisettes /miel / chocolat Dulcey / graines de courge caramélisées : si vous pouvez, tentez !

À la carte néanmoins, il y a tout ce qu’il faut pour accompagner son menu : des bières et du vin, juste ce qui fait de local ou de bio, mais pas seulement. En tous cas, très rigoureusement sélectionnés, comme l’ensemble des propositions du couple.

L’Opaline, 8, rue Pailleron, 69004 Lyon, Tél. : 04 78 28 80 86, ouvert du mardi au samedi. Menu du déjeuner à 24 €, menu du dîner à 36 €

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?