Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Université / Olivier Artus nouveau recteur de l'UCLy

le - - Homme ou femme de la semaine

Université / Olivier Artus nouveau recteur de l'UCLy
©FredericAlbert - Le père Olivier Artus

Olivier Artus, succède à Thierry Magnin, qui était recteur de l'UCLy depuis 2011.

Olivier Artus prendra ses fonctions dès le 1er juillet prochain. Docteur en médecine et en théologie, expert HCERES (Haut Conseil de l'Évaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur) depuis 2015, chevalier dans l'ordre des Palmes académiques (2018), prêtre du diocèse de Sens-Auxerre depuis 1988 (province ecclésiastique de Dijon), le père Olivier Artus a été vice-recteur chargé de la recherche à l'institut catholique de Paris de 2012 à 2018.

Il est nommé au terme d'un processus de sélection rigoureux impliquant les salariés de l'UCLy, son conseil d'administration et des représentants de l'association des fondateurs et protecteurs de l'Institut catholique de Lyon.

Le père Thierry Magnin, a été récemment élu secrétaire général de la conférence des évêques de France.

Une double formation médecine et théologie : un engagement résolument tourné vers l'humain

D'origine lilloise, âgé de 64 ans, Olivier Artus a d'abord obtenu un doctorat de médecine (diplômé en 1983 de l'Université de Nancy), avant une spécialité en neurologie (1985). En parallèle de cette spécialisation, il entre en formation au séminaire universitaire de l'institut catholique de Paris (ICP). Ordonné prêtre en 1988, dès lors il conjugue son ministère sur le diocèse de Sens-Auxerre avec la recherche et l'enseignement puis le management universitaire.

Il achève ses études avec un doctorat en théologie (1995) et obtient son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en 2005. D'abord maître-assistant puis professeur et enfin directeur de la licence de théologie de l'ICP, il est nommé directeur de l'École des langues et civilisations de l'Orient ancien (ELCOA) en 2007.

En 2011, il prend la direction de la Recherche de l'ICP, puis devient vice-recteur chargé de la recherche et enfin premier directeur de l'Unité de recherche « religion, rulture et société » jusqu'en 2018.

Son expérience dans l'enseignement supérieur se double d'une mission d'expert au HCERES, instance-clé pour l'amélioration de la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche en France. La nomination d'Olivier Artus confirme la volonté de l'UCLy de se positionner comme un acteur majeur de l'enseignement supérieur à Lyon et en France.

Olivier Artus affirme être « impressionné par le positionnement original et les atouts de l'UCLy parmi les universités catholiques et plus largement dans le paysage universitaire lyonnais, national et international. Enracinée dans la réalité du catholicisme social lyonnais, l'UCLy du fait de ses multiples champs de compétences, a les outils nécessaires à la mise en place d'une recherche transversale dont les domaines d'excellence sont d'ores et déjà : l'éthique, le dialogue interculturel et le dialogue interreligieux. Je souhaite poursuivre l'oeuvre de développement et d'approfondissement de mon prédécesseur, qui pendant 8 années a été l'artisan d'un véritable changement de dimension de l'Université.

En portant le projet du campus Saint-Paul jusqu'à son inauguration en 2015, en développant plusieurs formations nouvelles, Thierry Magnin a permis de doubler le nombre d'étudiants accueillis en renforçant leur insertion professionnelle. Il a fortement contribué au rayonnement de l'UCLy, désormais reconnue comme EESPIG (Établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général). De mon côté, je souhaite poursuivre le déploiement de nouvelles formations et développer la recherche dans le respect des grandes orientations définies par la campagne de mécénat qu'il a mise en place. »

Un chercheur reconnu et un humaniste attaché à la doctrine sociale de l'église

Théologien réputé, expert en exégèse du Pentateuque, en herméneutique canonique de l'Ancien Testament et des liens entre Écriture Sainte et éthique, Olivier Artus est nommé par le pape Jean-Paul II à la commission biblique pontificale de 2001 à 2014. Au-delà d'une approche historique des textes bibliques, il préconise une lecture canonique, en les rapportant à une Écriture unique pour les transformer en théologie.

Le pape Benoît XVI se réfère notamment à ses travaux dans son ouvrage Jésus de Nazareth. Ses oeuvres regroupent près d'une quinzaine d'ouvrages, de très nombreuses publications et traductions en France comme à l'étranger, parmi lesquels La Naissance du Judaïsme en 1999 et Le Pentateuque, histoire et théologie en 2011, qui font figures de référence.

Spécialiste Proche-Orient, Caucase, langues, archéologie et cultures, il assure de nombreuses conférences à l'international et est membre associé d'une unité mixte de recherches au Collège de France. « J'ai commencé mon parcours par des études de médecine. Ce n'est que tardivement que j'ai lu la Bible. Cette lecture m'a profondément touché, au point de vouloir devenir prêtre. Pour conserver un vrai choix de vie, j'ai poursuivi mes études, devenant Interne des Hôpitaux, puis neurologue. Une fois cette formation achevée, et en toute conscience, je suis entré au Séminaire des Carmes. Ces études théologiques m'ont aidé à penser le rapport reliant Raison et Foi - ce qui est déterminant pour un scientifique. » Loin de se réduire à un travail théologique purement théorique, l'étude des textes doit trouver un prolongement dans la société et servir de guide au quotidien. Une conviction qu'Olivier Artus a placée au centre de son action à l'ICP, notamment à travers la création de l'unité de recherche « Religion, Culture et Société » et la mise en place d'une chaire dédié au bien-commun. Celle-ci a pour objectif d'évaluer de façon pluridisciplinaire la pertinence de cette idée dans les domaines politique, économique, social et environnemental, autour de problématiques scientifiques, de développement durable ou de RSE des entreprises.

À propos de l'UCLy (Université Catholique de Lyon)

Fondée en 1875, l'UCLy est un établissement privé d'enseignement supérieur et de recherche, à but non lucratif, membre associé de l'Université de Lyon. Elle est reconnue d'utilité publique et possède le statut d'Établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général (EESPIG). Elle propose 58 parcours diplômants, au sein de ses 5 pôles facultaires et 5 écoles d'enseignement supérieur, répartis sur deux campus, au coeur de la ville de Lyon. Chaque année, elle accueille 12 500 étudiants et auditeurs libres, dont 2 800 étudiants étrangers. Ouverte sur le monde, elle a signé 279 conventions d'échange avec ses 240 universités partenaires, réparties dans 56 pays différents. "L'UCLy veut aujourd'hui apporter une réflexion éthique et donner du sens à la transformation fulgurante de notre société mondialisée", explique l'UCLy dans un communiqué.




Tout Lyon Affiches LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer