AccueilVie juridiqueOlivier Arthaud, président de la CRCC Lyon-Riom : "L'intérêt général guide notre profession"

Olivier Arthaud, président de la CRCC Lyon-Riom : "L'intérêt général guide notre profession"

Après quatre ans de mandat, Sylvain Boccon-Gibod passe la main officiellement à Olivier Arthaud à la présidence de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Lyon-Riom.
Olivier Arthaud prend le témoin laissé par Sylvain Boccon-Gibod à la présidence de la CRCC Lyon-Riom.
© JT - Olivier Arthaud prend le témoin laissé par Sylvain Boccon-Gibod à la présidence de la CRCC Lyon-Riom.

Vie juridique Publié le ,

Olivier Arthaud, comment appréhendez-vous ce passage de témoin ?

Cela fait environ dix ans finalement que l'on cotravaille ensemble à la compagnie régionale. Pendant les quatre années où j'ai été président, Sylvain Boccon-Gibod a été un vice-président très impliqué. Quand Sylvain a repris la présidence je suis devenu à mon tour vice-président. Il y a une parfaite harmonie entre nous deux et le conseil régional. Il n'y a pas d'ailleurs une seule décision qui n'a pas été prise à l'unanimité depuis dix ans.

Commissaires aux comptes : Olivier Arthaud élu président de la CRCC de Lyon-Riom

Les thématiques environnementale, sociétale et de gouvernance qui s'insèrent dans la vie des entreprises, vont-elles dans le sens de l'éthique que vous prônez via le label CAC ?

Nous avons toujours mis en avant trois valeurs importantes inhérentes à notre métier : l'intérêt général, l'indépendance et l'éthique. Il s'agit, là aussi, de trois fondements d'un fonctionnement harmonieux d'une économie, quelle qu'elle soit et encore plus libérale. Celle-ci ne peut ainsi fonctionner qu'à condition que l'on respecte certaines règles.

Ces valeurs ne sont pas nouvelles mais par le prisme ESG, on les intègre à nouveau mais sous une forme différente. Le commissaire aux comptes a le rôle de sentinelle au service de cette économie pour s'assurer que la communication autour des ESG ne soit pas du greenwashing par exemple. Notre rôle sociétal est énorme.

A Lyon, la Biennale business & finance responsable passe au crible les critères ESG

Olivier Arthaud : "Le commissaire aux comptes doit alerter le dirigeant sur tous les sujets à risques"

Pourquoi ces critères ESG apparaissent-ils aujourd'hui aussi indispensables ?

Tout simplement parce que l'on est arrivé au bout d'un système. Tous les voyants sont au rouge, en termes de biodiversité, de hausse des températures, de manque d'eau... Les entreprises sont d'ailleurs plus mobilisées que les politiques sur cette réalité. La pression est mise sur les entreprises et sur les financeurs comme les banques et les investisseurs.

Quid de la sécurité numérique, autre thématique qui tient à cœur de la CRCC Lyon-Riom ?

Le commissaire aux comptes, dans son rôle d'accompagnement des entreprises, doit alerter le dirigeant sur tous les sujets à risques qui potentiellement peuvent impacter l'entreprise sur sa valeur, sur ses comptes ou ses résultats. Le sujet de la cybersécurité, en ce sens est important, dans notre mission. Nous pouvons les aider en leur transmettant ce que je nomme "l'hygiène informationnelle" sur ces questions informatiques. A ce titre, la cybersécurité n'est pas un sujet aussi technique et complexe qu'on pourrait le croire mais il est nécessaire de faire de la pédagogie.

Cybersécurité : les commissaires aux comptes et le Medef sur la même ligne

Sylvain Boccon-Gibod, ancien président de la CRCC Lyon-Riom

"Mon mandat a débuté avec l'application de la loi Pacte où l'on a pensé que tout pourrait s'arrêter pour la profession. La crise Covid est ensuite apparue et nous a forcée à nous réinventer pour réagir et poursuivre l'accompagnement des entreprises. Ça nous a fait aussi réfléchir sur notre rôle, car nous sommes passés d'un statut où ne nous servions plus à rien à un statut d'expert en prévention des difficultés des entreprises. On a retrouvé une place, avec une meilleure reconnaissance et qui remet en cause finalement les conclusions de la loi Pacte. On se positionne sur des questions de numérisation et de technologie, d'ESG qui sont devenus des thèmes clés. Nous avons retravaillé notre positionnement global et nous nous affichons comme des partenaires de confiance de l'entreprise avec l'intérêt général comme boussole."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?