Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Odile Dubreuil : « Nous nous battons pour la profession mais aussi pour les entreprises »

Publié le - - Economie

Odile Dubreuil : « Nous nous battons pour la profession mais aussi pour les entreprises »
© Michel Godet - Odile Dubreuil, présidente de l'Ordre des Experts-Comptables Rhône Alpes

Officiellement en poste depuis le 1er janvier en tant que présidente de l'Ordre des experts-comptables Rhône-Alpes, Odile Dubreuil a effectué sa première sortie officielle devant la presse cette semaine à Lyon, aux côtés de Stéphanie Gresle sa vice-présidente déléguée Rhône-Nord. L'occasion de lancer un mouvement de fond de protestation contre la réforme des retraites qui impacte le régime propre à la profession.

« Ce projet de réforme est injuste. Il met en péril un système de retraite bien géré, autonome et financièrement qui fonctionne à la satisfaction de tous et ce, depuis plus de 70 ans » lance Odile Dubreuil. La nouvelle présidente de l'Ordre des experts-comptables, qui officie à Saint-Etienne, avoue que la position prise par la profession est tardive. « Mieux vaut tard que jamais. Et même si nous ne contestons pas le bien fondé de cette réforme, nous avons besoin de comprendre où l'effort doit être porté nous concernant. Nous pouvons participer à l'effort national mais le gouvernement souhaite piocher dans notre caisse de retraite complémentaire (Cavec, fondée en 1949) » explique Odile Dubreuil.

Soit une réserve constituée de 1,7 M€. « Derrière ce montant, c'est tout le passé et l'avenir de la profession qui se joue. Dès son origine, les gestionnaires de la Cavec avaient anticipé l'allongement de la durée d'activité. Aujourd'hui, un expert-comptable part en moyenne à 67 ans justement pour bénéficier d'unn taux plein (via la Cavec) » décrit la présidente de l'Ordre.

Au-delà de la défense de la profession, cette dernière souhaite alerter de l'impact sur les entreprises. « Si nous ne maintenons pas l'attractivité liée à notre métier, les services et conseils aux entreprises que nous fournissons vont diminuer et porteront in fine préjudice à l'activité des entreprises. Sans nous, elles seraient beaucoup à déposer le bilan par exemple ».

Un audit, en cours, a été commandé par l'Ordre national des experts-comptables pour mesurer précisément les conséquences financières d'une telle réforme sur la profession et l'activité économique des entreprises. Si ces hommes et femmes du chiffre concèdent ne pas avoir les mêmes moyens de « nuisance » que les avocats, leur positionnement sera purement arithmétique pour démontrer avec exactititude le bien fondé de leur combat.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer