AccueilCultureNuits sonores 2022 à Lyon : du 25 au 29 mai, cinq jours pour se réinventer sans se perdre

Nuits sonores 2022 à Lyon : du 25 au 29 mai, cinq jours pour se réinventer sans se perdre

De retour du 25 au 29 mai à Lyon, l’édition 2022 de Nuits sonores marque un tournant post-Covid. Les organisateurs assument une forme de décroissance, sans rien céder à l’exigence artistique.
Nuits sonores 2022 à Lyon : du 25 au 29 mai, cinq jours pour se réinventer sans se perdre
© Laurie Diaz / Nuits sonores - Sébastien Tellier lors de l'édition 2021 de Nuits sonores sur le site de Fagor Brandt. L'édition 2022 s'annonce comme celle du retour à la "normale" après deux ans de crise Covid.

Culture Publié le ,

De retour à Lyon à la date originelle du week-end de l’Ascension (du 25 au 29 mai 2022), le festival Nuits sonores est auréolé de la promesse ambitieuse de faire vivre au public « les jours d’après ». Pour autant, pas question pour l'association Arty Farty de faire revenir cet événement ouvert sur les musiques électroniques et indépendantes au monde d’avant.

Principale évolution en 2022, Nuits sonores devient d’abord un festival… de jour. "On a voulu se réinventer après 19 ans de croissance, avec des jauges un peu réduites à Fagor-Brandt comme à la Sucrière", soulignait il y a peu le directeur artistique Pierre-Marie Oullion.

Nuits sonores, festival de jour à Lyon ?

Si, de la main stage de la Sucrière au cadre plus intimiste du Sucre à l'étage, les « nights » laissent l’opportunité à quatre artistes (Lala &ce, DJ Harvey, Helena Hauff, Honey Dijon) de prendre les commandes de la programmation, ce sont bien les « days » qui apparaissent revisités et augmentés.

Parmi les artistes à ne pas rater avant le coucher du soleil sur la Friche Fagor Brandt à Gerland, le très attendu Sud-américain Nicolas Cruz, la Brésilienne MC Carol, la Belgo-congolaise Lous and The Yakuza, l’Anglais Mall Grab, ou encore le Chinois Tzusing.

© DR / Nuits sonores

Nuits sonores veut ouvrir la voie aux artistes régionaux

Si les artistes internationaux sont de retour à Lyon (l'Anglais Daniel Avery, les Irlandais de Bicep...), Arty Farty veut ouvrir davantage Nuits sonores aux artistes régionaux.

Outre Lala &ce, on peut citer LB aka Labat (repéré par Mall Grab et invité à jouer à la mythique Fabric à Londres d'ailleurs...), Alex Autajon ou encore Bernadette.

© jimprunier

"Le troisième pilier du changement, ce sera la formation, que l’on veut gratuite. Nous devons raccrocher le festival à son écosystème, en étant complémentaire de ce qui se déroule tout au long de l’année au Sucre et à Hôtel71", résume Pierre-Marie Oullion.

Nuits Sonores : la dernière à Fagor Brandt ?

Autre petite révolution en vue, Nuits sonores investira peut-être la friche Fagor Brandt pour la dernière fois en 2022. La métropole de Lyon a en effet décidé de transformer l’ex-site industriel du 7e arrondissement en dépôt TCL dédié aux tramways.

Conséquence, l’association Arty Farty prospecte, à la recherche un nouveau lieu pour imaginer l’avenir. Mais l’équipe dirigeante ne cache pas que trouver un site industriel délaissé capable d’accueillir près de 10 000 festivaliers au centre de la métropole relève du défi alors que les dents creuses sont de moins en moins nombreuses à Lyon.

Une dernière à Fagor Brandt donc, comme une raison de plus pour tous les amoureux de musiques électroniques et indépendantes de ne pas rater l'édition 2022.

© Google Maps Streetview / Une dernière pour Nuits sonores à Fagor Brandt ?

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?