AccueilActualitéNuits sonores 2022 à Lyon : ce qu'en disent les premiers festivaliers

Nuits sonores 2022 à Lyon : ce qu'en disent les premiers festivaliers

Le festival Nuits sonores 2022 se prolonge jusqu'à la fin du week-end, notamment aux anciennes usines Fagor-Brandt. Mercredi soir, le premier "day" affichait presque complet et les festivaliers retrouvaient le QG de la musique électronique lyonnaise.
Le "day 1" de Nuits sonores 2022 dans le care des anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon.
Cheyenne Gabrelle - Le "day 1" de Nuits sonores 2022 dans le care des anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon.

Actualité Publié le ,

Mercredi 25 mai fin d'après-midi, début des hostilités pour la 19e édition de Nuits sonores à Lyon. Les basses résonnent à travers le site des ex-usines Fagor-Brandt et les festivaliers s'ambiancent au son de la techno, house et funk.

Trois scènes sont mises à la disposition des artistes et des participants : la scène 360, qui mélange la musique et la vidéo pour mieux immerger le public, la grande scène live, et le soundsystem en plein air.

"Le set d’Amélie Lens était juste incroyable, je sentais la musique vibrer dans tout mon corps" décrit Guillaume, habitué aux Nuits sonores depuis plus de trois ans.

Festival Nuits sonores 2022

Le festival de musiques électroniques lyonnais est connu pour positionner des artistes internationaux en tête d’affiche, mais aussi pour mettre en avant des artistes locaux et régionaux. Pour nombre de festivaliers, c’est l’occasion de découvrir de "nouvelles pépites", souligne une festivalière.

Pour autant, certains habitués rencontrés restent mitigés quant au format proposé par l’organisateur Arty Farty.

"Je trouve que le format des days aux usines n’est pas adapté, il y a trop de headliners qui passent au même moment que ça en gâche le festival", souligne Léna, participante depuis cinq ans.

Fidèle depuis des années, Ilian ne cache pas sa frustration. "Depuis 2016, je n’ai jamais vu autant de monde, l’accès à l’extérieur est tout simplement impossible. Les journées à la Sucrière étaient tellement mieux, et puis le cadre estival sur les quais s’y prêtait."

Les journées et soirées restantes affichent complet, et de nombreux artistes locaux et internationaux sont encore attendus.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?