Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Nouvelles mobilités : un boulevard s'ouvre pour Cyclable

le - - Entreprise de la semaine

Nouvelles mobilités : un boulevard s'ouvre pour Cyclable
DR - Le réseau Cyclable compte 54 magasins.

L'entreprise lyonnaise, positionnée depuis bientôt 15 ans sur le marché du vélo urbain, constate le changement des mentalités et voit ses ventes s'envoler dans son réseau d'une cinquantaine de magasins.

C'est en 2005 que Boris Wahl ouvre à Toulouse son premier magasin de vélos. « Je voulais proposer une alternative à l'utilisation compulsive de la voiture. Contrairement à l'Europe du Nord, le vélo comme mode de déplacement n'était pas très développé et l'offre n'était pas adaptée à une pratique du vélo en ville », se souvient Boris Wahl. Après des débuts difficiles, il initie un rapprochement avec d'autres magasins de vélos pour négocier de meilleurs tarifs auprès des fabricants et avoir davantage de moyens pour communiquer. Entre temps, il a ouvert un deuxième magasin à Dijon en 2008 avant de déménager à Lyon en 2009. Une rencontre va alors être décisive. Roland Barthez, ancien dirigeant dans le secteur du photovoltaïque et passionné de vélo, devient investisseur. « En 2010, nous avons créé une holding et des franchisés ; puis en 2014, nous avons réuni l'ensemble des magasins sous le même nom d'enseigne : Cyclable avec un siège social dans le 9e arrondissement », raconte le dirigeant-fondateur.

Aujourd'hui, le réseau compte 54 magasins, dont deux en Suisse et un au Luxembourg. « Il y a 28 magasins en propre et 26 en franchise. Nous avons un rythme moyen de 6 ouvertures par an », précise Boris Wahl. Les implantations se concentrent dans les grandes métropoles confrontées à la problématique de mobilité et dans les agglomérations d'au moins 100 000 habitants. « Nous employons 120 salariés, dont une vingtaine pour la tête de réseau, et nous comptons en tout 200 personnes avec les franchisés », fait savoir le dirigeant. Une levée de fonds de 2 M€ auprès de M Capital Partners en 2016 a permis de structurer la tête de réseau, de se doter d'un ERP, de consolider les stocks… Une nouvelle opération n'est pas exclue pour accompagner la croissance et développer une vraie centrale d'achat.

Cyclable, qui a vendu 18 000 vélos adultes sur les 12 derniers mois, affiche un chiffre d'affaires consolidé de 37 M€, dont 80 % avec les vélos, 17 % avec les pièces et accessoires et 3 % avec les prestations atelier. La diversité de l'offre est l'une des forces du réseau même si l'assistance électrique colonise tous les segments (pliant, randonnée, cargo…) et concerne aujourd'hui la moitié des ventes. Depuis 5 ans, le réseau connaît une croissance moyenne de 35 %. « Il y a eu une vraie prise de conscience de la nécessité de changer ses habitudes et d'opter pour de nouvelles formes de mobilité. Nos clients parcourent environ 2 500 km par an à vélo. Nous avons un vrai impact positif sur l'environnement », se félicite Boris Wahl. Un changement de mentalité qui explique aussi le succès du vélo cargo. L'engin, qui permet de transporter de 1 à 4 enfants, séduit les familles qui veulent effectuer des trajets plus fluides en ville. « Depuis le début de l'année, nous avons vendu 850 vélos cargo et pensons en vendre 1 150 d'ici fin décembre. Ça représente une augmentation de 75 % », souligne le dirigeant.

Jean-Christophe Broggini, directeur de Cyclable Entreprises :

« Le marché BtoB progresse de 20 % à 30 % par an »

Que pèsent les entreprises dans le chiffre d'affaires ?

La filiale Cyclable Entreprises (7 salariés) représente un peu moins de 1 M€ de chiffre d'affaires, mais le développement est fort car les entreprises veulent se mettre en phase avec la RSE. Nous leur proposons des vélos en location, en leasing, en acquisition avec des prestations de maintenance sur site et même des assurances. Les entreprises éloignées des transports en commun mettent à disposition de leurs salariés une flotte de vélos pour faciliter leurs trajets. Nous avons, par exemple, 75 vélos chez le groupe Sword à Saint-Didier-au-Mont-d'Or. Pour effectuer les livraisons du dernier kilomètre ou se déplacer rapidement, les professionnels, notamment les artisans, sollicitent les modèles cargo. Avec un vélo doté d'un volume de transport de 300 à 500 litres, un plombier ou un électricien peut réaliser des interventions en ville avec tout son matériel.

Comment communiquez-vous vers cette cible ?

Nous ouvrons début octobre un show-room contigu à notre atelier et espace de stockage BtoB. En tout, il y a aura 200 m2. Les professionnels pourront découvrir les modèles et surtout les tester.

Pouvez-vous faire un point sur le dossier MyVélo'v ?

Nous avons été choisis par JCDecaux pour opérer l'offre de location longue durée de vélos à assistance électrique (VAE) dans le cadre du marché Vélo'v. Lancé en juin 2018, ce service a été un peu plus lent à démarrer que prévu car les Lyonnais connaissaient peu cette offre à 50 €/mois pour une location d'un an. L'objectif de 1 000 vélos à assistance électrique en juin 2019 n'a pas été atteint. Nous aurons 500 VAE en circulation fin novembre.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer