AccueilEconomieServicesNouveauté ! - L’hôtel low cost Cool & Bed ouvre à Lyon

Nouveauté ! - L’hôtel low cost Cool & Bed ouvre à Lyon

A 26 ans, Mathieu et Pierre misent gros.

EconomieServices Publié le ,

Leur projet d’hôtel low cost prend forme et devrait accueillir d’ici quelques semaines ses premiers clients, après la venue de la commission de sécurité. Tout est fin prêt… ou presque. Un dernier coup de pinceaux, des aménagements de dernière minute et la pose de l’enseigne fi niront d’habiller l’ensemble, démarré le 1er juin dernier. Installé quai Arloing sur les bords de la Saône, Cool & Bed se divise en plusieurs pièces toutes décorées sur le thème du voyage par les graffeurs de LyonBombing. Sept chambres de 4 à 8 lits pourront accueillir au total 44 personnes quotidiennement. « Pour que l’on reste fidèle à notre business plan, 15 lits doivent être occupés par jour », précise cependant Mathieu qui, avec son ami-associé, ne se fait guère de souci pour atteindre ce nombre de nuitées. Il est vrai qu’actuellement Lyon ne possède qu’un hôtel de ce type, l’auberge de jeunesse du Vieux-Lyon présente depuis 1998 avec ses 180 lits « souvent complets ».

A 15 minutes du centre-ville

Partant de ce constat il y a 3 ans, les deux jeunes hommes émettent l’idée de créer une nouvelle structure qui prendra la forme d’une auberge de jeunesse « mais n’aura pas le titre justement d’auberge de jeunesse ». La raison est simple. « Le titre est délivré par l’Hostelling international, il y a une charte et des critères à respecter, puis une cotisation annuelle à régler. Enfin si l’on choisit cette formule, on doit fonctionner en association, ce que nous ne voulions pas. On veut quand même gagner de l’argent », explique Mathieu. Ils opteront alors pour le terme anglais « backpaker hôtel », type d’hébergement déjà présent dans le monde et qui propose des services équivalents. Encore à la fac pour Pierre ou travaillant dans l’hôtellerie pour Mathieu, le montage du projet se fait petit à petit « après avoir regardé ce qui se faisait en Europe » et surtout « après avoir fait appel à deux business angels ». Ils arrivent ainsi à réunir 230 000 € avec un emprunt sur 7 ans, « que l’on devrait rembourser sur 2 à 3 ans », estiment-ils. Justement l’argent n’a pas été un obstacle, au contraire. « Ce qui l’a été, en revanche, c’est de trouver un local », affi rme Mathieu. Mais à force de persévérance, ils trouvent un local de 405 m2 au loyer de 50 000 €/an - occupé précédemment par une salle de sport et situé à proximité de la station de métro Valmy, des Vélo’v et à 15 minutes à pied du centre.
Cool&Bed souhaite attirer les jeunes – étrangers notamment – mais aussi les familles, une chambre a d’ailleurs été spécialement créée pour elles. Et pour obtenir le maximum de réservations, les deux hôteliers lyonnais comptent sur le site Hostelworld.com.
En travaillant à trois « pour le moment », puis potentiellement à cinq, le backpaker hôtel Cool & Bed devrait, si la clientèle est au rendez-vous, se développer sur 2 ou 3 autres villes en France « mais toujours avec une capacité inférieure à 50 personnes », précise Pierre. En attendant de nouvelles opportunités, le prochain objectif de Mathieu et Pierre devrait être l’aménagement d’une terrasse sur les toits.

Romain Charbonnier

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?