AccueilCollectivitésNouveau visage du centre commercial la Part-Dieu (Lyon) - Jean-Philippe Pelou : « On va sûrement arriver à plus de 33 millions de visiteurs d’ici la fin de l’année »

Nouveau visage du centre commercial la Part-Dieu (Lyon) - Jean-Philippe Pelou : « On va sûrement arriver à plus de 33 millions de visiteurs d’ici la fin de l’année »

Vous avez souhaité donner une nouvelle dimension au centre commercial la Part-Dieu en lui apportant une nouvelle touche de modernisme, de bien-être et de design.

Collectivités Publié le ,

Une façon de donner un nouveau souffle au centre ?

C’est un projet ambitieux qui devrait apporter un aspect plus humain au centre commercial. On a d’abord eu l’aménagement des terrasses de l’Esplanade en extérieur en 2009, puis l’ouverture du cours Oxygène en 2010, et enfi n aujourd’hui la rénovation complète du centre. Avec cette dernière phase, on a ainsi voulu l’éclairer, lui donner de la lumière, retravailler les 5 places, et retraiter l’extérieur également. Ainsi on se retrouve dans un centre commercial très lumineux avec des places très design dont la principale, la place de l’Eau, proposera un show aquatique son et lumière, joué toutes les 30 min. On a vraiment voulu retravailler le centre commercial, avec le cabinet d’architecte Saguez & Partners, en inscrivant notre démarche vers une ambiance 4 étoiles, c’est pour ça qu’on se donne les moyens (12 M€ pour la rénovation du centre commercial et 190 M€ au total avec les terrasses et Oxygène, ndlr).

Comme dans l’hôtellerie ?

Exactement. On a d’ailleurs travaillé avec le Sofi tel de Strasbourg sur différentes missions où mes collaborateurs ont été formés là-bas en faisant une sorte de « Vis ma vie ». Maintenant on peut ainsi donner cette touche humaine avec par exemple des hôtesses formées qui peuvent proposer des services à l’accueil comme dans les hôtels. Ce qui se traduit aussi par le wifi gratuit, le prêt de poussette, des toilettes pour les plus jeunes, la presse quotidienne à disposition, etc.

Donner le meilleur aux clients, donc ?

On ne laisse pas de place aux détails. Tout doit être bien pensé. Comme lorsqu’il y a des travaux, on ne met plus des barrières mais des palissades avec des visuels réalisés par nos services afin de ne pas montrer que l’on n’est en configuration « travaux ». Un moyen également d’informer la clientèle.

Est-ce qu’avec ce nouveau visage du centre commercial, la clientèle est réceptive ? Sera-t-elle plus nombreuse ?

Nous avons actuellement plus de 32 millions de visiteurs grâce au cours Oxygène, et l’on va sûrement arriver à plus de 33 millions d’ici la fin de l’année. Le nouveau visage de la Part-Dieu ne va pas attirer forcément plus de personnes mais va leur permettre de se sentir mieux dans le centre. On entend d’ailleurs le client dire que ça a changé.

Après les terrasses de l’Esplanade, le cours Oxygène et la rénovation de la Part-Dieu, quels sont, pour demain, les chantiers qui vous attendent ?

La Part-Dieu s’est verticalement transformée. Avec le cours Oxygène, de grandes enseignes sont venues et le trafic a augmenté, et aujourd’hui, on est même victime de notre succès car nous n’avons plus sur Oxygène d’espace à proposer, ce qui ne nous empêche pas d’être à la recherche de nouvelles enseignes. Donc forcément, il y en aura de très belles en 2012, notamment dans le prêt-àporter.

Vous avez travaillé pendant 40 ans dans l’hôtellerie, est-ce que la restauration à la Part-Dieu est un sujet sur lequel vous vous êtes penché ?

Bien sûr, avec ses 8 000 m2 d’espaces de restauration, on a beaucoup de choses à faire et à mettre en place. Notamment des terrasses de qualité pour chacun des établissements, c’est important. Aussi, j’ai le souhait d’attirer des cuisiniers lyonnais dans le centre commercial, dossier sur lequel on travaille.

Recueilli par Romain Charbonnier


Ce n’est qu’un début…

Depuis son ouverture en 1975, le premier centre commercial urbain d’Europe a connu plusieurs mutations. Dès les années 2000 déjà, une première rénovation a été réalisée, en privilégiant l’ouverture du lieu vers l’extérieur. Puis dès 2009, la Part-Dieu a connu trois nouvelles phases : la création des terrasses de l’Esplanade, l’extension du centre avec 15 000 nouveaux m2 et la dernière, avec la rénovation du centre. « Et ce n’est qu’un début », martèle Gérard Collomb, maire de Lyon. En effet dans les années à venir, plusieurs projets sont à l’étude. Une réfl exion est menée notamment sur une synergie entre la gare – et la probable gare souterraine – et le centre commercial, en imaginant une entrée principale côté gare. Une extension à partir des toits-terrasses du centre est étudiée en tenant compte d’une reconfi guration du parking et de l’hypermarché qui s’y trouvent actuellement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?