AccueilEconomieServicesNathalie Mezureux cultive les architectes du futur

Nathalie Mezureux cultive les architectes du futur

Dès l’âge de douze ans, Nathalie Mezureux rêve d’être architecte.

EconomieServices Publié le ,

Un désir qui n’est pas uniquement en lien avec le dessin et les maisons qu’elle crayonne, « même si le premier sujet de l’architecture est de construire un abri pour l’homme ». Il fait écho à son rapport au terroir – son père est ouvrier agricole, puis du bâtiment, sa mère lingère puis ouvrière – et aux paysages ruraux et montagneux de son enfance, les Vosges et la Lorraine, clairsemés de villages historiques. Excellente élève, seul enfant de la fratrie à avoir fait de longues études, elle se lance dans ce projet qu’elle réussit « surtout parce que mes parents croyaient en moi », souligne-t-elle. Une fois diplômée de l’ENSA de Nancy, elle passe le concours pour être architecte des Bâtiments de France. « J’assume cette posture d’être une architecte du bien public », précise celle qui opte pour la Savoie dès son premier poste – elle est major de promotion et cet avantage du choix. « Il s’agissait de défendre les Alpes », résume-t-elle.

La jeune femme intervient par exemple dans la rénovation de certaines parties de Courchevel ou des Arcs, l’occasion de rencontrer plusieurs fois l’architecte designer Charlotte Perriand. C’est là qu’elle attrape le virus de la région Rhône-Alpes, qu’elle retrouvera quelques années plus tard avec son poste actuel de directrice de l’ENSAL, après un passage comme conservateur régional dans les Ardennes où elle a, notamment, travaillé à la préparation de l’installation du Centre Pompidou de Metz ou à la rénovation du Château de Lunéville, ravagé par un incendie. De la préservation de l’architecture à la mise en place des conditions de l’architecture de demain, il n’y a qu’un pas qu’emprunte sans détour Nathalie Mezureux. « prendre la direction d’une école, c’était pour moi une évidence et une vraie continuité dans mon travail », affirme-t-elle.



.../...

Lire la suite dans Le Tout Lyon Affiches n°5238 du 31 janvier 2015

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?