AccueilEconomieLa Start-up qui change votre quotidienMyFit Solutions adapte sa technologie 3D pour l'orthopédie de La Semelle Française

MyFit Solutions adapte sa technologie 3D pour l'orthopédie de La Semelle Française

L’éditeur lyonnais de logiciel spécialisé dans l’acquisition 3D à distance MyFit Solutions grâce à un smartphone, développe une nouvelle collaboration avec le spécialiste de la semelle orthopédique.
Environ 2 000 scans de différentes parties du corps humain sont réalisés chaque mois par My Fit Solution.
DR - Environ 2 000 scans de différentes parties du corps humain sont réalisés chaque mois par My Fit Solution.

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

Un éditeur lyonnais de logiciels My Fit solutions s'attaque à la modélisation 3D des pieds en vue de produire des semelles orthopédiques.

MyFit Solutions s’est fait connaître en 2018 avec ses écouteurs intra-auriculaires sur-mesure. La start-up lyonnaise a ensuite orienté ses activités sur le développement d’un logiciel dédié à la prise de mesure digitale de différentes parties du corps avec un simple smartphone.

Cette technologie de scan 3D à distance offre de nombreuses applications. Personnalisation de produits comme les aides et protections auditives, mise à la taille d’un bracelet de montre, détection précoce d’un risque de scoliose... "Nous avons des clients dans la santé, le luxe et les biens de consommation", indique Xavier Deshayes, dirigeant-fondateur de MyFit Solutions.

Réduire le temps de production des semelles

Après les oreilles, le poignet ou le dos, le logiciel scanne aussi les pieds pour permettre à La Semelle Française de réaliser des semelles sur-mesure. Grâce au nouveau processus, le nombre d’envois des boîtes à empreintes, la consommation de matière à usage unique et le temps de production seront réduits.

Le spécialiste de la semelle orthopédique optimise ainsi sa performance, améliore l’expérience client et diminue l’empreinte carbone de son produit.

"Aujourd’hui, nous recevons en tout environ 2 000 scans par mois", Xavier Deshayes .

La start-up de 15 personnes prépare de nouveaux axes de développement et prévoit d’étendre sa solution à d’autres parties du corps et d’insérer des objets dans la capture.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?