AccueilCollectivitésMusée des Tissus : la mémoire de la soierie lyonnaise

Musée des Tissus : la mémoire de la soierie lyonnaise

Le 1er février dernier, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonçait le sauvetage du Musée des Tissus. Outre Unitex et la CCI Lyon Métropole, la région compte bien s'appuyer également sur les structures associatives qui ont lutté pour la sauvegarde de ce patrimoine. Parmi celles-ci, Canutopie, collectif citoyen, veut représenter les Lyonnais pour défendre l'histoire de la Fabrique Lyonnaise des Soies.
Musée des Tissus : la mémoire de la soierie lyonnaise
Bernard Warin, porte-parole du collecttif Canutopie

Collectivités Publié le ,

Né d'une initiative de l'association L'esprit Canut pour sauver la Maison des Canuts, Canutopie a détourné son objectif d'origine pour œuvrer exclusivement, depuis trois ans, à la sauvegarde du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs. Au sein de ce collectif se rassemblent une vingtaine de personnes souvent issues d'autres associations lyonnaises tel que Soierie Vivante ou Dentelle Vivante. Qu'ils soient collectionneur, historien, architecte ou simplement habitants de la ville, tous sont réunis autour d'une même passion pour le patrimoine et l'histoire de la soierie à Lyon.

Et maintenant que la pérennité du musée est assurée, le collectif espère bien participer à la définition du nouveau projet muséal et, pourquoi pas, à son animation en intervenant en tant que médiateur auprès des publics. « On souhaiterait que le mouvement associatif, plus largement que Canutopie, puisse donner son avis, parce que ce musée était jusque-là un peu élitiste » explique Bernard Warin, porte-parole du collectif. D'où leur proposition d'ouverture d'un espace permanent, au sein du musée, dédié à l'histoire et à la mémoire de la Fabrique Lyonnaise des Soies, à l'origine de la création du Musée des Tissus. « A Lyon, on a tendance à se concentrer sur le 19e siècle et la Révolte des Canuts qui cache l'odyssée de 500 ans qui démarre quand Louis XI va créer une Manufacture Royale des Soies ».

Pour le collectif, une telle proposition aurait parfaitement sa place dans le scénario de Cité-Musée des Tissus dessiné par In Extenso pour Unitex Auvergne-Rhône-Alpes, qui veut mettre en avant l'histoire technique, sociale et industrielle régionale en valorisant à la fois le patrimoine immatériel et les dernières créations et innovations des entreprises textiles. Les membres de Canutopie attendent donc désormais de rencontrer le Comité scientifique du projet pour en discuter.

Solenne Chassagne

Contact : collectifcanutopie@gmail.com

Prochaine réunion du collectif le 9 avril à 18h à la Maison des association du 4e arrondissement

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?