AccueilCultureExpositionLa vie des fleuves racontée au Musée des Confluences de Lyon

La vie des fleuves racontée au Musée des Confluences de Lyon

La nouvelle exposition du Musée des Confluences à Lyon se penche sur la vie des fleuves en invitant le public à voyager au fil d’un fleuve imaginaire qui les conduit "au fond des eaux, à leur surface ou au-dessus". A voir jusqu'au 27 aout 2023.
Vue aérienne de la confluence du Rhône et de la Saône à Lyon, un des nombreux fleuves évoqués dans l'exposition Nous, les fleuves au Musée des Confluences de Lyon.
© DR - Vue aérienne de la confluence du Rhône et de la Saône à Lyon, un des nombreux fleuves évoqués dans l'exposition Nous, les fleuves au Musée des Confluences de Lyon.

CultureExposition Publié le ,

Dès l’entrée dans l’exposition Nous, les fleuves au Musée des Confluences de Lyon, les visiteurs sont guidés par une scénographie très adaptée qui évoque les fleuves : leurs méandres sont suggérés par la rondeur des murs de la salle, puis c’est le chatoiement de l’eau, et jusqu’à la lumière verte et bleue qui symbolise leur environnement.

Le bruit du ruissellement des gouttes d’eau, le grondement du fleuve ou le chant des oiseaux créent une ambiance sonore poétique et magique au sein de la présentation.

Un parcours de visite en séquence au fil du Musée des Confluences

Dans la mythologie gréco-romaine, les fleuves étaient symbolisés par des représentations de dieux-fleuves, des colosses barbus à demi couchés, dont les images ont inspiré notre art occidental pendant des siècles. Leurs crues dévastatrices ou leurs sécheresses catastrophiques ont toujours conduit les hommes à les craindre et à les vénérer.

Le parcours de la visite du Musée des Confluences se partage en séquences qui étudient l’origine des fleuves et les bienfaits qu’ils apportent aux humains avec l’eau potable, la nourriture par la pêche et surtout l’eau pour l’agriculture.

Ces fleuves vivent grâce à leurs affluents ; ils creusent leurs lits en modifiant souvent les paysages et en fertilisant les sols. Aujourd’hui, les deux tiers des grands fleuves sont canalisés et endigués, et ils sont ponctués de barrages et de réservoirs.

© Photographie de Frans Lanting, 1988 / Méandres du fleuve Okavango au Botswana

Les fleuves menacés

Axes privilégiés de circulation et d’échanges économiques, leur surexploitation réduit le débit des eaux, et les sédiments retenus par les barrages ralentissent la consolidation des deltas !

Une exposition claire et bien documentée, qui insiste sur le rôle des fleuves dans nos déplacements, le transport de nos marchandises, l’irrigation de nos cultures et la production d’une partie de notre énergie. Ne pas hésiter à la voir en famille.

"Nous, les fleuves" au Musée des Confluences à Lyon : infos pratiques

Exposition temporaire, Nous, les fleuves jusqu'au 27 août 2023. A voir en famille, dès huit ans. Tarif : jusqu'à neuf euros.

Plus d'infos ici

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?