AccueilCollectivitésCollectivités : Mornant revitalise son centre-ville

Collectivités : Mornant revitalise son centre-ville

C'est dans le nouveau siège de la communauté de communes du Pays mornantais, l'espace Copamo, en cours de livraison, que le premier protocole régional de revitalisation des centres-bourgs a été signé.
Collectivités : Mornant revitalise son centre-ville
PHOTO : F. RIVIER - De gauche à droite : Michel Delpuech, Thierry Badel, Renaud Pfeffer et Patrice Verchère

Collectivités Publié le ,

Décidément, le jeune maire de Mornant Renaud Pfeffer entend bien faire bouger les lignes. Après la mise en place d’une mutuelle communale, il innove à nouveau en signant le premier protocole de revitalisation des centres-bourgs de la région Auvergne Rhône-Alpes, avec le préfet Michel Delpuech et le président de la communauté de communes du Pays mornantais (Copamo) Thierry Badel.

« Le dynamisme va où le dynamisme est créé » souligne le préfet Delpuech, expliquant que l’Etat était prêt à accompagner, en termes financier et d’ingénierie, les projets portés par la commune et la Copamo pour revitaliser le centre-ville de Mornant. Ceci autour de trois axes : renforcer le tissu urbain et la position centrale de Mornant au service de l’ensemble du Pays mornantais ; développer le lien social et aider les personnes âgées et les ménages les plus fragiles à vivre et rester sur le territoire ; renforcer les services de proximité, commerces et services publics.

Concrètement, le protocole, destiné à « accélérer le développement du territoire, un territoire de villages en réseau » indique le président Badel, donnera la possibilité à la collectivité de prétendre à des aides au titre du nouveau dispositif de soutien à l’investissement public décidé par le gouvernement. 300 M€ au plan national, 36,11 M€ au niveau régional sont budgétés pour la revitalisation et le développement des centres-bourgs. Toujours sur Auvergne Rhône-Alpes, il faut ajouter 58,78 M€ pour soutenir des projets de rénovation thermique, de transition énergétique, de mise aux normes d’équipements, de logements… Vous avez dit baisse des dotations de l’Etat ? Dans le cas présent, la crainte du préfet sera plutôt de « devoir rendre des crédits en fin d’année »…

Par anticipation, Mornant a bénéficié en 2015 d’une subvention de 142 500 € pour le pôle enfance, au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DTER) ; d’une autre de 135 803 € pour la valorisation du commerce de proximité au titre du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC).

Présent lors de la signature du protocole, le député et conseiller régional Patrice Verchère a estimé que la Région doit devenir partenaire de ce type de dispositif. Et le préfet n’a rien contre. On le voit, les bonnes fées sont prêtes à se pencher sur des territoires comme le centre-bourg de Mornant que son maire se plait à comparer à « un petit pays de Cocagne ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?