AccueilEconomieIndustrieMontanay : le chimiste ATC se diversifie pour poursuivre sa croissance

Montanay : le chimiste ATC se diversifie pour poursuivre sa croissance

Leader français sur le marché des spécialités dédiées à l'industrie du cuir, le chimiste installé à Montanay a profité de la crise sanitaire pour concrétiser un projet de diversification sur lequel il planchait depuis deux ans.
Jean-Baptiste Gualino, dirigeant d'ATC
Jean-Baptiste Gualino, dirigeant d'ATC

EconomieIndustrie Publié le ,

Loin d'inhiber ATC, société basée à Montanay (créée par Jacques Meyer à Fleurieu-sur-Saône, en 1973, rejoint deux ans plus tard par Jean-Pierre Gualino), l'épidémie de Covid-19 a levé les dernières barrières qui entravaient ses projets de diversification.

Spécialisée dans la conception et la fabrication de spécialités chimiques dédiées à l'industrie du cuir, la PME familiale, aujourd'hui dirigée par Jean-Baptiste et Pierre-Antoine Gualino, vient d'ajouter une corde à son arc, en s'invitant sur le marché de l'hygiène et de la désinfection.

Un nouveau marché pour ATC : l'hygiène et la désinfection

"La crise sanitaire a été un déclencheur. Depuis le mois de mars, nous produisons du gel et des solutions hydroalcooliques. Mais ce n'est que la première étape d'un processus beaucoup plus ambitieux", indique Jean-Baptiste Gualino, directeur général de l'entreprise. ATC vient en effet de créer la marque Safe Care, qui proposera toute une gamme de produits d'hygiène et de désinfection (savons, savons bio, nettoyants et désinfectants écologiques pour les sols et les autres surfaces…).

Un site e-commerce sera opérationnel dans quelques jours et la gamme s'enrichira au fil des semaines. Avec cette nouvelle ligne de produits, l'entreprise vise une clientèle BtoB : hôpitaux et cliniques, écoles, entreprises...

Ce projet de diversification n'empêche pas ATC de reste concentré sur son métier d'origine. Leader français sur son marché, le chimiste emploie 140 personnes et réalise 25 M€ de chiffre d'affaires, dont plus de 90 % à l'export.

"Nous disposons de trois sites de production à Montanay, où est aussi installé notre siège, Trévoux et Chennai, en Inde, et de deux filiales commerciales au Brésil et en Thaïlande. Nous sommes désormais distribués dans plus de 45 pays et nous continuons d'intégrer de nouvelles destinations. Les États-Unis en 2019, l'Afrique du Sud cette année…", achève enfin Jean-Baptiste Gualino.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?