AccueilActualitéMondial des Métiers : les clés de l'orientation

Mondial des Métiers : les clés de l'orientation

Le 22e salon de la découverte des métiers d'aujourd'hui et de demain ouvre ses portes à Eurexpo du 1er au 4 février 2018. Il vient répondre aux enjeux de l'évolution du monde du travail.
Mondial des Métiers : les clés de l'orientation

Actualité Publié le ,

Opération sans équivalent de présentations et de démonstrations de plus de 700 métiers, le Mondial des Métiers s'affiche comme une vitrine de l'économie du territoire Auvergne-Rhône-Alpes. Visant à promouvoir des professions qui recrutent et à faire sortir de l'ombre des métiers sous tension, il a accueilli 117 000 visiteurs en 2017. Cette année, il prend à nouveau tout son sens dans un contexte où les métiers, l'emploi et la formation voient leurs pratiques bousculées par la transition numérique et dans la mesure où l'on sait que chacun est amené à exercer plusieurs fonctions au cours de sa carrière professionnelle. « La situation prend une acuité particulière au regard de la transformation de l'entreprise si l'on considère que 70 % des emplois à pourvoir dans dix ans n'existent pas aujourd'hui. Nous devons anticiper les évolutions des métiers et des technologies et savoir mettre en relation l'offre et la demande. » Patrick Martin et Eric Lardon, co-présidents de l'AROM, Association Auvergne-Rhône-Alpes pour la promotion des métiers et organisatrice du Mondial des Métiers, misent sur l'événement pour apporter un regard concret sur l'orientation et la formation.

L'apprentissage est le fil rouge de ce Mondial des Métiers avec notamment les épreuves de sélections régionales des Olympiades des Métiers. Cette compétition internationale a permis à quatre jeunes de la région Auvergne-Rhône-Alpes de recevoir des prix lors de la finale à Abu Dhabi en 2017. Lieu de rencontre des professionnels, d'information et de découverte de parcours, le salon est avant tout un espace de démonstrations. Il permet ainsi aux visiteurs d'approcher des métiers parfois trop peu expressifs, comme par exemple la plasturgie et la métallurgie, moins éloquents que la boulangerie. « Faisons entrer les métiers au cœur des familles, pour que les jeunes aient la liberté de choisir ce qu'ils veulent faire », souligne Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à la formation continue et à l'apprentissage.

A.G.-P.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?