Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Mon ado est amoureux !

le - - Santé

Mon ado est amoureux !
PHOVOIR

Il est peu loquace et a la tête ailleurs, il s'isole pour téléphoner, rougit lorsque vous lui parlez d'un « p'tit copain » ou d'une « p'tite copine »… C'est sûr, votre ado est amoureux ! Il va falloir vous y habituer, et l'accompagner au mieux dans cette aventure nouvelle pour vous deux.

Piercings, tatouages, baggy… Le look de son amoureux - ou de son amoureuse - ne correspond pas vraiment à vos standards ? Gardez vos appréciations pour vous… et faites en sorte qu'elles ne transparaissent pas dans vos attitudes. Le fait de juger ouvertement cette personne peut devenir une source de conflit entre vous et votre ado. En résumé : faites preuve d'ouverture d'esprit. Après tout, cet amoureux (ou amoureuse) peut aussi apporter un souffle nouveau au sein de la famille…

Il n'empêche que vous êtes en droit de poser des règles : « Oui tu es amoureux, mais cela ne t'empêche pas de participer aux réunions de famille. Ni de partir en week-end avec papa et maman. » Veillez à ce qu'il ne se désocialise pas, qu'il ne vive pas en vase clos « l'amour de sa vie ».

Bien évidemment, cette relation doit être aussi l'occasion de parler (ou de reparler) de sexualité. Et d'insister sur l'importance du préservatif, sans bien sûr s'immiscer trop dans sa vie et cette relation. N'allez pas par exemple, glisser des préservatifs dans sa poche. Trop lourd ! De la même façon, fixez des règles concernant les visites de son amoureux ou de son amoureuse à la maison. Acceptez-vous qu'il ou elle dorme à la maison ? Si oui, quand ? Calez tout cela avec votre ado.

Source : Destination Santé




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer