Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Mobilisation générale pour la filière textile AURA

Publié le - - Industrie

Mobilisation générale pour la filière textile AURA
DR - Pierric Chalvin, délégué général d'Unitex Auvergne-Rhône-Alpes

Fédérés au sein d'Unitex, les industriels régionaux du textile se sont lancés dans une course contre la montre pour produire en extrême urgence des masques permettant de résister à la propagation de l'épidémie de coronavirus.

La filière textile d'Auvergne-Rhône-Alpes entend jouer pleinement son rôle dans le combat contre l'épidémie de coronavirus. En l'espace de trois semaines, les entreprises se sont mobilisées pour produire des masques de protection. Une, puis deux, puis trois… elles sont aujourd'hui neuf (Ndlr : Boldoduc, Chamatex, Jean Ruiz, Séricyne, Sigvaris, Thuasne, Les Tissages de Charlieu, Deveaux, Alpex) à s'impliquer dans ce projet de salubrité nationale. Et globalement, ce sont tous les territoires textiles d'Auvergne-Rhône-Alpes qui jouent le jeu de la mobilisation nationale.

« La mobilisation va bien au-delà des seules entreprises directement en charge de la fabrication des masques », souligne Pierric Chalvin. Le Délégué général d'Unitex Auvergne-Rhône-Alpes a lancé un appel à ses adhérents le 17 mars et dès la première semaine il avait reçu une soixantaine de réponses. Aujourd'hui, la mobilisation est encore plus large. Des entreprises se mobilisent pour fournir la matière première : des fils, des élastiques, des tissus… tout ce qui peut entrer dans la fabrication d'un masque. « Des ateliers de confection se sont également mobilisés pour que nous soyons en mesure d'augmenter les volumes », ajoute-t-il.

Des masques lavables et réutilisables

Pour Olivier Balas, président d'Unitex et de la société Balas Textile, cette mobilisation constitue une réelle fierté. « Notre filière a pris le dossier en mains avec beaucoup de sérieux », affirme-t-il. Les faits lui donnent raison. Elle a su réagir très vite, pour mettre au point des produits, partager les compétences, les tâches et les ressources, parfois même avec des concurrents… « Nous sommes vraiment dans une démarche humaine et dans la volonté de participer à un grand projet d'intérêt national », ajoute-t-il.

C'est notamment le cas de Balas Textile, l'entreprise qu'il préside. Spécialisée dans la fabrication de tissus techniques pour la protection individuelle civile et militaire, d'une part, et pour la mode et le luxe d'autre part, elle se concentre depuis deux semaines sur la production d'un article qui entre dans la fabrication des masques de protection. Ce produit, qualifié par la DGA (Direction Générale de l'Armement), permet à la fois de laisser respirer la personne qui porte le masque, tout en ayant une fonction barrière pour protéger ses interlocuteurs d'éventuelles projections.

« Nous avons un laboratoire interne, qui tourne à plein régime actuellement, explique Olivier Balas. Nous réalisons des tests pour améliorer ce produit, qui était dans notre gamme et que nous optimisons. Il repose sur une base polyester, ce qui lui permet de sécher rapidement et d'offrir un niveau de performance constant après lavage. » La DGA souhaite en effet que les fabricants français développent des masques réutilisables, lavables au moins 20 fois.




Tout Lyon Essor Rhône LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer