AccueilMobilisation autour de la reconversion professionnelle au féminin

Mobilisation autour de la reconversion professionnelle au féminin

Pour aider les femmes à trouver un emploi ou à s'épanouir dans une nouvelle voie professionnelle, le salon Profession'L avait réuni les acteurs de la formation et de l'emploi à Lyon les 20 et 21 septembre.
Près de 5 000 femmes ont visité le salon.
Séverine Renard - Près de 5 000 femmes ont visité le salon.

Publié le ,

Après une édition 2017 qui avait accueilli 2 600 visiteurs, Valentine Bardinet et Séverine Valette, co-fondatrices de Profession'L, le salon de la reconversion professionnelle des femmes, viennent de renouveler l'événement. Organisé sur 2 jours, Profession'L a cette fois rassemblé près de 5 000 femmes en recherche d'informations pour créer une entreprise, démarrer une formation ou trouver un emploi. « Nous les avons accompagnées de façon pratique en installant 4 pôles pour un parcours de reconversion professionnelle gagnant : formation, recrutement, création d'entreprise et coaching individuel. Grâce à nos 90 partenaires, nous avons pu proposer 50 conférences, workshops et ateliers, et 180 rendez-vous individuels. Des entreprises étaient aussi présentes pour proposer des offres d'emploi et aider à la rédaction de CV », se félicite Séverine Valette.

Pour ce salon soutenu par la Ville de Lyon, Thérèse Rabatel, adjointe déléguée à l'égalité femmes-hommes, a rappelé quelques chiffres sur les femmes et l'emploi. « Sur la métropole, 63 530 femmes sont demandeuses d'emploi, soit une augmentation de 4,3 % sur un an. Nous nous mobilisons pour les soutenir car l'emploi est l'un des points d'appui fondamental pour la liberté des femmes », a-t-elle souligné. Parmi les 90 actions du plan pour l'égalité femmes-hommes 2016-2019, six sont dédiées à l'emploi des femmes et à leur insertion professionnelle. « Des clauses de non-discrimination dans les marchés publics ou la prise en compte de situations familiales fragilisées, comme la monoparentalité, dans les critères d'obtention de places en crèches font avancer les choses », estime Thérèse Rabatel.

Parce que les femmes ont parfois tendance à ne pas se sentir à la hauteur, à sous-estimer l'importance des réseaux, à revoir à la baisse leurs ambitions, à avoir des difficultés à équilibrer vie professionnelle et vie privée, le salon avait pris le parti de faire témoigner des femmes sur leur réussite. « Nous avons également mis en place des rencontres sur les thèmes de la confiance en soi ou de la négociation du salaire par exemple », fait savoir Séverine Valette. Et pour permettre à un plus grand nombre de femmes de s'informer, la plupart des conférences et ateliers ont été filmés et peuvent être visionnés sur les réseaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?