AccueilEconomieEntreprise de la semaineEnchères / Millon s'implante à Lyon

Enchères / Millon s'implante à Lyon

Après Paris, Bruxelles et Nice, la Maison de Ventes Millon ouvre à Lyon ses tout nouveaux bureaux. Jennifer Eyzat, chargée d'affaires, nous dévoile les objectifs de cette maison parisienne désormais également lyonnaise.
Enchères / Millon s'implante à Lyon
DR - Jennifer Eyzat, Millon-Lyon

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

Millon, c'est plus de 41 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017 répartis sur quelques 160 ventes spécialisées. Autant dire que c'est du lourd et que l'implantation lyonnaise n'est pas un caprice parisien mais bien une volonté d'étoffer un réseau déjà bien développé. « Nous sommes présents à Drouot depuis la fin du XIXème siècle et à Nice depuis septembre 2017. Lyon est idéalement située sur cet axe d'où notre choix bien réfléchi » précise Jennifer Eyzat, la toute nouvelle chargée d'affaires rompue déjà depuis près de dix ans aux méandres complexes des ventes aux enchères à Lyon . « Nous contenter d'un simple correspondant sur place, comme plusieurs de nos concurrents, aurait pu être une solution mais ne correspondait pas du tout aux attentes de Maître Alexandre Millon qui voit en Lyon un potentiel à la hauteur de ces mêmes attentes. Nous avons donc opté pour des bureaux avec pignon sur rue mais aussi sur un lieu de vente régulier dans lequel nous projetons plusieurs grandes ventes par an qui seront programmées systématiquement un samedi. Notre choix s'est porté sur la salle des ventes récemment bâtie sur le Marché aux Puces de Villeurbanne qui nous offre à la fois des locaux flambant neufs, une installation technique à la hauteur de nos besoins mais aussi de la place pour le stockage et des facilités de parking fort appréciées par nos clients » ajoute-elle pour compléter l'historique de cette installation actée depuis le 26 mars.

Reste qu'on pourrait se dire que c'est juste un Hôtel des Ventes de plus sur une place où la concurrence est déjà bien présente avec pas moins de sept Maisons de Ventes si on inclue Villefranche-sur-Saône. L'idée est donc de se démarquer pour la Maison Millon avec pour objectif de « dépoussiérer la profession » ceci dit sur le ton de l'humour, en proposant non seulement des thèmes plus larges en matière de ventes mais en « relookant » également l'ambiance et l'atmosphère des ventes aux enchères. « Même si ces dernières années les ventes ont attiré un public nouveau, il reste un travail de fond considérable à accomplir pour désacraliser le côté austère du lieu réservé à un public averti. Notre rôle est d'amener les jeunes générations et pour cela, nous devons repenser les ventes sous un angle nouveau. L'idée est de créer un événement autour de chacune de ces ventes où le sérieux peut se marier au festif. Exit le catalogue au titre bien académique, place au « Chapiteau des merveilles », au « Boudoir de Madame » ou encore à mon « Grenier d'aristo », ventes articulées autour d'un fil conducteur qui peut concerner aussi bien la mode, que les sciences naturelles, l'histoire ou la décoration d'une époque typique » précise Jennifer Eyzat animée d'un enthousiasme sans limite pour relever ce défi.

Son rôle dans l'immédiat, c'est déjà de programmer la première grande vente dès la rentrée de septembre et pour cela de nouer avant des liens étroits avec ce public lyonnais aussi bien acheteur que vendeur. Une tâche qui l'amène sans relâche à multiplier les inventaires chez des particuliers, un rôle de chasseur de trésors in-situ parfaitement dans ses cordes, avant que le commissaire-priseur et les experts attitrés peaufinent les meilleurs conditions pour vendre le dit trésor. Déjà quelques belles découvertes comme ces poteries chinoises, un héritage familial patiemment conservé dans une famille lyonnaise, mais aussi quelques autres en perspective sous le sceau de la confidentialité.

Chaque matin est une plongée dans l'inconnu riche de la même excitation pour cette jeune chargée d'affaires mais c'est aussi l'histoire d'un grand commissaire-priseur parisien qui délègue avec confiance une partie de son terrain d'activité, un fait jusqu'alors assez rare dans la profession.

Philippe Jayet

Millon Lyon / Jennifer Eyzat – 62, rue Sala – 69002 – Lyon – 06 48 07 60 65 - jeyzat@millon.com -

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?