AccueilEconomieFinancesMiliboo fait appel au marché pour grandir à l'international

Miliboo fait appel au marché pour grandir à l'international

Dix ans après sa création à Chavanod (74), la marque française digitale d'ameublement se tourne vers la Bourse pour assurer son développement. Objectif : gagner des parts de marché à l'export.
Miliboo fait appel au marché pour grandir à l'international

EconomieFinances Publié le ,

Pour fêter les 10 ans de Miliboo, l’entreprise qu’il a créée à Chavanod, en Haute-Savoie, Guillaume Lachenal ouvre son capital à de nouveaux investisseurs. Spécialisée dans la conception de meubles « tendances et exclusifs », qu’elle distribue en marque propre sur son site de e-commerce, la société veut profiter de cette nouvelle levée de fonds pour grandir à l’international. « Actuellement, nous pesons 14,2 M€ de chiffre d’affaires, dont seulement 15 % à l’export, dans 8 pays européens. Or, le potentiel de développement à l’international est incontestable », assure le dirigeant fondateur.
Auriga Partners, Sigma Gestion et Naxicap Partners partagent cette conviction. Entre 2011 et 2013, ces fonds d’investissements ont déjà suivi Guillaume Lachenal, en participant aux deux premières levées de fonds. « Ils vont s’engager pour un total de 1,5 M€ cette fois », précise-t-il. Un signe fort aux yeux du Pdg de l’entreprise qui souhaite profiter de cette nouvelle puissance de feu pour aller « taquiner » son rival britannique sur son marché domestique. « Le Royaume Uni est le premier marché européen pour l’achats de meubles par internet », rappelle-t-il.
Toutefois, le dirigeant de Miliboo n’entend pas se concentrer exclusivement sur l’international. « Le marché français pèse 1,7 Md€. Nous avons d’importantes marges de manoeuvre », souligne Guillaume Lachenal. La dynamique des 5 dernières années écoulées le conforter dans son analyse. Depuis 2010, Miliboo a doublé son chiffre d’affaires tous les deux ans. Pour accélérer cette progression, l’entreprise, qui emploie une cinquantaine de salariés, a ouvert une première boutique connectée à Paris. Elle pourrait doubler la mise à Lyon dans les prochains mois. Elle compte également sur sa capacité à innover, en proposant des meubles connectés. « Au deuxième semestre 2016, révèle Guillaume Lachenal, nous présenterons une première gamme. »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?