AccueilActualitéMichel Mercier renonce au Conseil constitutionnel

Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel

Estimant ne pas pouvoir « siéger avec la sérénité nécessaire », le sénateur MoDem du Rhône Michel Mercier renonce à intégrer le Conseil constitutionnel, après l'ouverture d'une enquête préliminaire du Parquet national financier sur les emplois d'assistantes parlementaires qu'il avait confiés à ces filles. S'il conserve son siège au Sénat, il vient en revanche d'abandonner son mandat de maire de Thizy-les-Bourgs, remplacé par Martin Sotton, élu le vendredi 4 août. Ce jeune conseiller municipal de 28 ans était le seul candidat en lice pour la majorité, le groupe minoritaire n'en présentant pas. Le nouveau maire MoDem de cette commune de 6 500 habitants était par ailleurs assistant parlementaire de Michel Mercier depuis 2014. Cessant cette activité, Martin Sotton devient chargé de mission de Dominique Depras, conseiller spécial du conseil régional pour l'agriculture biologique et les circuits courts, et par ailleurs maire de Claveisolles.
Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel
Michel Mercier (à droite) et Martin Sotton, nouveau maire de Thizy-les-Bourgs

Actualité Publié le ,

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?