AccueilEconomieMétropole de Lyon, terre d'innovation pour les entrepreneurs

Métropole de Lyon, terre d'innovation pour les entrepreneurs

A Lyon, le 5e Printemps des entrepreneurs a rassemblé plus de 2 500 participants, pour l'immense majorité des décideurs économiques. Au menu, un triptyque tourné vers l'avenir : l'économie collaborative, les révolutions technologiques et la nouvelle Métropole.
Métropole de Lyon, terre d'innovation pour les entrepreneurs
A.S. - Laurent Fiard

Economie Publié le ,

Chef d’orchestre du Printemps des entrepreneurs, Laurent Fiard, président du Medef Lyon-Rhône, ne sait que trop bien l’importance que revêt une telle manifestation pour l’écosystème local. Un rassemblement fédérateur de plus de 2 500 entrepreneurs lyonnais au Double Mixte, prompt à unir la grande famille du monde économique, engendrer des échanges et surtout esquisser une dynamique « collective et positive », selon Laurent Fiard. Dynamique attendue sur des sujets aussi majeurs que l’invention de nouveaux modes de travail et de management, l’économie collaborative ou la révolution technologique.

Bar à start-ups

Toujours féconds à l’heure de parler d’innovation – thématique au cœur de la « Waoup interentreprises » et du bar à start-ups – et acteurs essentiels de leur territoire, les entrepreneurs ont bénéficié, lors de la plénière d’ouverture consacrée aux défis qui attendent la Métropole de Lyon, de l’éclairage de certains de leurs pairs et de la vision du président de la collectivité, appariée à celles de Laurent Wauquiez et du préfet Michel Delpuech.

Attractivité

Laurent Fiard, dans ses propos liminaires, a appelé à l’unité du monde de l’entreprise : « Pour aller chercher la croissance et la compétitivité, il faut s’appuyer sur la force du collectif. Pour cela, la Métropole représente un atout ». Et de trouver un écho auprès de Stéphanie Paix, président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes : « Il ne faut pas opposer les acteurs du territoire. Ils sont complémentaires et sont le pilier de l’attractivité économique de la Métropole qui ne se décrète pas mais se construit ». Pour Pascal Jacquesson (DG de Keolis Lyon), Patrice Slupowski (directeur innovation numérique Orange) et Christian Missirian (directeur commerce régional EDF Rhône-Alpes Auvergne), « la Métropole est un formidable terrain d’expérimentation, où l’on cultive l’innovation ». « Et un formidable vecteur de communication, notamment auprès des étudiants », confirme Bernard Belletante, DG d’emlyon business school. Vincent Carry, directeur d’Arty Farty et créateur des Nuits sonores, renchérit : « La Métropole de Lyon est une marque reconnue, une boîte à idées efficace, validée lors de nos déplacements à l’international ».

Mobilité

Pragmatique, Benoit Soury, président d’Apicil, s’interrogeait sur la différence entre le temps des entrepreneurs, en perpétuelle accélération, et celui des politiques : « Quid de l’aéroport et des infrastructures pour gagner en réactivité et efficacité ? » Président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb a conscience que les défis de demain touchent « à la mobilité ». Et de compter sur des liens forts entre Métropole et Région. Laurent Wauquiez a interpellé les entrepreneurs : « Vous créez l’emploi. En qualité d’élus, nous devons créer, pour vous, un éco-système favorable, avec des liaisons efficientes, notamment entre Saint-Etienne et Lyon ». Pour faire vivre une Métropole qui est, pour le préfet Michel Delpuech, « une bonne échelle pour le développement de l’économie ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?