AccueilAutomobileMercedes AMG GT : la bête

Mercedes AMG GT : la bête

L'amoureux de plein air n'a que l'embarras du choix chez Mercedes pour trouver un cabriolet à sa mesure, aussi bien en taille qu'en puissance.
Mercedes AMG GT : la bête
D.R.

Art de vivreAutomobile Publié le ,

Un incroyable éventail qui démarre avec le SLC, strict deux places à toit rigide escamotable, nouvelle appellation de l’universel SLK. Les motorisations abondent depuis le 4 cylindres 1.6 de 156 ch jusqu’au V6 turbo de 367 ch du 43 AMG, et même un biturbo diesel de 204 ch.

A l’étage immédiatement supérieur, la toute récente Classe E propose encore 8 motorisations essence et diesel de 170 à 408 ch à un tarif compris entre 61 100 et 89 000 €. La Classe S dispose elle aussi d’un généreux cabriolet 4 places de 5,03 m animé par un V8 500 ou une évolution AMG 4Matic.

C’est pourtant le cabriolet SL, illustre descendant d’une lignée remontant à plus de 60 ans, qui fixe le mieux l’image de la marque à l’étoile. Restylé en début d’année et long de (seulement) 4 ,61m, ce cabriolet 2 places a revu toutes ses motorisations à la hausse. Le V6 400 biturbo passe de 333 à 367 ch, le V8 500 bondit de 435 à 455 ch avec une boîte automatique à 9 rapports tandis que l’évolution 63 AMG annonce 585 ch en accélérant en 4’’3 de 0 à 100. Le tarif s’étage de 104 000 à 256 000 €.

Un passionné davantage féru de pilotage pourra par contre porter son choix sur un coupé 2 places qui ne permettra pas de rouler les cheveux au vent mais offrira en compensation d’autres sensations fortes. Alimenté par un V8 32 soupapes biturbo de 462 ou 510 chevaux, ce coupé AMG GT ou GTS lancé au printemps 2015 se montre parfaitement civilisé dans la circulation courante mais sait se déchaîner sur circuit : 310 km/h et 3’’8 de 0 à 100.

Rivé à l’asphalte avec ses voies larges et sa silhouette ramassée ( 4,56 m de long pour 1,94 de large) ce bolide aussi élégant que sportif bénéficie d’un châssis en aluminium et des toutes dernières aides à la conduite : amortissement piloté, différentiel autobloquant électronique, etc… Chaussé de 265 x 35 R19 à l’avant et de 295 x 30 R20 à l’arrière, ce coupé nous a séduit par son incroyable aisance à avaler les multiples virages du circuit de la Bresse. Son freinage puissant, ponctué des borborygmes des pots d’échappement au lever de pied et sa facilité de placement d’un repère à l’autre nous a largement fait préférer cette propulsion à un autre coupé Mercedes pourtant à quatre roues motrices, le CLA 45 AMG, il est vrai plus modestement motorisé avec ses 380 chevaux.

Mais tous les plaisirs se paient puisqu’il faudra débourser de 124 900 à 144 000 € pour caresser son volant de cuir depuis le baquet de son fauteuil au ras du bitume.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?