AccueilEconomieIndustrieMenuiseries Philibert : fenêtre sur l'innovation

Menuiseries Philibert : fenêtre sur l'innovation

Menuiseries Philibert : fenêtre sur l'innovation
DR - Norbert Héritier a repris l'entreprise en 2014

EconomieIndustrie Publié le ,

« La norme NF – Nouvelle fenêtre – certifie les ouvrants en PVC mais aucun référentiel n’existe pour les menuiseries bois. Avec quelques professionnels, nous avons créé la marque et le référentiel Procimeup pour garantir les performances thermiques, phoniques et la finition des menuiseries bois des entreprises qui choisiront de passer cette certification. La première promotion de dix entreprises de toute la France a été validée par Céribois, dans la Drôme, le 23 juin. Notre objectif est de convaincre 150 fabricants de menuiserie bois, dans les deux ans, dans toute la France, d’adopter la certification Procimeup », expose Norbert Héritier, dirigeant des Menuiseries Philibert.


Cette démarche s’inscrit dans la continuité de sa reprise de l’entreprise, à Frans, en 2014. « Au départ en retraite de Michel Philibert, j’ai repositionné la menuiserie sur des ouvrants performants en termes thermiques et phoniques. » Spécialiste des fenêtres coulissantes, fenêtres vantaux et portes d’entrée de grande dimension sur mesure, Menuiseries Philibert s’est ouvert les marchés de la rénovation (70 % de son chiffre d’affaires) et des constructions individuelles comme les maisons à ossature bois (30 % de son activité). Les finitions couleurs, grâce à une R&D mutualisée avec l’expert de la technique Naboco, ajoute un avantage concurrentiel aux produits.

« La tendance du marché s’oriente vers le retour aux matières naturelles, comme le bois, tout en valorisant le patrimoine », analyse Norbert Héritier, convaincu du potentiel du marché et des bienfaits que la certification Procimeup pourrait apporter aux quelque 2 000 fabricants français, principalement des petites structures de 1 à 15 M€ de chiffre d’affaires annuels.

Spécialiste de la grande dimension


Menuiseries Philibert compte 37 collaborateurs, hors intérimaires, dans son atelier de Frans. Le fabricant commercialise ses produits à des poseurs ou des architectes qui commandent pour le compte de leurs clients particuliers. Détentrice d’un brevet sur les ouvrants de grande dimension, elle sortira une nouvelle gamme de portes, toujours en grande dimension, avant fin 2016. « Le client pourra configurer sa porte en associant le bois, le verre et l’aluminium », détaille Norbert Héritier. Menuiseries Philibert vend sur le grand quart sud est de la France et réalise, selon les années, 8 à 15 % de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis. « Un architecte américain a connu nos ouvrants lors d’un séjour à Genève. » Chaque année, une partie de la production de Frans aménage les créations de cet architecte aux Etats-Unis. En 2016, l’entreprise a réalisé 3,2 M€ de chiffre d’affaires. « Notre prévisionnel se monte à 4 M€ pour 2017 et mon objectif est de doubler le chiffre d’affaires dans les trois ans. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?