AccueilActualitéMédipôle Lyon-Villeurbanne : premier hôpital privé en France à se doter d'Oscar, un robot humanoïde

Médipôle Lyon-Villeurbanne : premier hôpital privé en France à se doter d'Oscar, un robot humanoïde

Le Médipôle hôpital privé, accueille pour la première fois en France, un robot humanoïde pepper destiné à prendre en charge les enfants. Objectif : les divertir.
L'établissement de santé privé, Médipôle Hôpital Privé, devient le premier hôpital à accueillir un robot humanoïde.
Capture d'écran/CP Médipôle Hôpital privé - L'établissement de santé privé, Médipôle Hôpital Privé, devient le premier hôpital à accueillir un robot humanoïde.

Actualité Publié le ,

Il se nomme Oscar et c’est le premier robot à être en service dans un établissement de santé privé en France. Destiné à "diminuer l’angoisse des enfants et de leurs parents lors de la prise en charge" à l’hôpital, ce nouveau robot est mis en place dans le service de chirurgie ambulatoire.

La prise en charge de l’enfant par le robot Oscar

Une fois que l’enfant et son parent entrent dans le Médipôle Hôpital Privé, un soignant accompagné du robot Oscar prennent en charge l’enfant. Muni d’une tablette sur l’abdomen, le robot présente le parcours à l’hôpital, de l’entrée à la fin de prise en charge.

Cette interaction permet une meilleure compréhension des différentes étapes et réduit le stress de l’enfant. Oscar dispose de plusieurs fonctionnalités divertissantes : musique, danse, récit historique, photo.

Le robot Oscar facilite le travail des soignants

"Le soignant, en permanence aux côtés de l’enfant, est soutenu par la présence du robot OSCAR, qui lui permet d’entrer en contact plus facilement avec l’enfant et de le divertir avant et après l’opération chirurgicale. Ce nouvel accompagnement permet de faciliter le travail de l’équipe soignante et contribue à proposer une expérience unique à l’enfant et ses parents", témoigne le Dr Gérard Tramoni, Médecin anesthésiste, et président de la commission médicale d’établissement (CME) du Médipôle Hôpital privé.

"J’ai souhaité par ce mécénat, distraire les enfants hospitalisés afin que ce moment ne soit pas générateur d’angoisses. C’est une grande fierté de penser que cette donation peut leur offrir une petite bulle de bonheur," complète, dans un communiqué, Christophe Cocquerel, fondateur d’Oscar Développement soulignant l’importance de son offrande.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?