AccueilDroitMe Denis-Pierre Simon : la passion du notariat chevillée au corps

Me Denis-Pierre Simon : la passion du notariat chevillée au corps

Parallèlement à son poste de clerc à l’étude de Me Clément (Saint-Genis- Laval) pendant dix ans, il poursuit ses études en formation continue (Premier clerc, expert immobilier ICH CNAM, diplôme universitaire de droit notarial des affaires-Assas, examen de notaire…).

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Un homme de formation continue donc, qui s’est d’emblée trouvé en osmose avec le notariat.
C’est sa volonté d’entreprendre qui pousse ce battant, après sa prestation de serment en décembre 1993, à créer une étude, plutôt que de s’associer à Me Clément pour qui il conserve une profonde reconnaissance. Ayant toujours refusé les fusions, il a connu le bonheur, en mai dernier, d’associer sa fille, Clélie Simon-Frérot.

La notion de conseil est fondamentale

Bien ancré dans cette profession, il en loue la diversité, mais aussi la proximité et la richesse des contacts noués avec les familles en particulier. Pour cet officier ministériel, la notion de conseil est fondamentale : « Notre métier d’écoute est proche de celui de prêtre et de médecin ». Et d’ajouter : « La moitié des gens qui viennent nous voir pour des conseils repartent en nous disant au revoir et merci docteur ! » Le degré d’intimité entre notaire et client est très élevé : « On nous confie des tranches de vie ». Denis-Pierre Simon demeure un homme rigoureux pour lui et les autres, toujours à l’écoute. Sa marque de fabrique, somme toute. La formation professionnelle et continue lui ouvre les portes du Mouvement Jeune Notariat (MJN), dont il sera le président en 2009 et 2010. Européen convaincu, il s’investit également dans le notariat au plan continental. Pour mémoire, Lyon a été il y a quelques jours la dernière étape d’une série de six réunions transfrontalières de la profession...../...



Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5088 du samedi 15 février 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?