AccueilActualitéMaurice Guedj, la disparition d'une figure lyonnaise de la publicité

NECROLOGIE Maurice Guedj, la disparition d'une figure lyonnaise de la publicité

Figure marquante de la publicité peinte à Lyon et dans l'Hexagone à partir des années 60, Maurice Guedj est décédé il y a quelques jours à l'âge de 90 ans. Retour sur le parcours d'un homme qui aimait les lettres.
Maurice Guedj, la disparition d'une figure lyonnaise de la publicité
© JC Gourmel - Maurice Guedj dans son bureau en 1973.

Actualité Publié le ,

Figure de la publicité peinte entre 1954 et 1997, le Lyonnais Maurice Guedj est décédé la semaine le 23 octobre à l'âge de 90 ans. "L’homme qui aimait les lettres" aura marqué de son empreinte un métier jusque là très traditionnel, qu’il a su faire entrer dans la modernité au tournant des années 60.

Il a travaillé avec et pour les plus grand designers, graphistes et agences de publicité de son époque (Jean-Marie Chourgnoz, Francis Deswarte, JLJ Bertin, Euro Advertising, Publicis, Havas, Uniconseil, Ted Bates, Avenir Publicité...).

Mais aussi quelques-unes des plus grandes marques du moment : Berliet, Minvielle, Roche-Bobois, Conforama, Foire de Lyon, Banque Morin Pons, Bâti Service, Cellier des Dauphins...

Des ateliers installés à Saint-Priest

Installé à Saint-Priest Mi-Plaine en 1966, les Ateliers Guedj réalisaient enseignes, véhicules et panneaux publicitaires ou de chantier pour les promoteurs, magasins et grandes enseignes, des stands d’expo, des véhicules publicitaires, publicités dans les stades, partout en France et notamment au stade de Gerland.

Ils s'appuyaient sur une équipe de près de 30 peintres en lettres et poseurs. Au milieu des années 80, Maurie Guedj avait su intégrer la numérisation dans ses process et accompagner la transformation digitale de la profession dont il assumait la vice-présidence nationale de la chambre syndicale.

Décoré en 2010

Reconnaissance ultime pour l’ensemble de son oeuvre, il a été décoré de la médaille de chevalier dans l’Ordre national du mérite en 2010. Maurice Guedj a transmis le virus à ses deux fils, qui ont créé l’agence Magazine en 1982, puis à son petit-fils Thomas, qui fait carrière depuis quinze dans les meilleures agences parisiennes. 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?