Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Mathieu Lambert vainqueur du 13e concours de plaidoiries de l'EDARA

le - - Droit

Mathieu Lambert vainqueur du 13e concours de plaidoiries de l'EDARA
© Michel Godet 2019 - Les plaideurs avec le jury

Présidé par Thierry Polle, le TGI de Lyon vient de servir d'écrin à la finale du 13e concours de plaidoiries des élèves de l'Ecole des avocats Rhône-Alpes (EDARA), présidée par le bâtonnier Robert Galetti.

Placé sous la présidence de Me Alain Jacubowicz, ce concours organisé par la commission plaidoiries de l'association des élèves avocats de l'EDARA (l'ADEA), a opposé pour la « petite finale » les équipes Niels Delamarche – Aurélien Buffat (plaidoirie pour) et Pauline Bruguières – Louis Galichet (plaidoirie contre), avec comme sujet : « Eclaircir le droit, c'est faire de l'ombre à l'avocat ». Cette dernière équipe remportant la petite finale.

Quant à la «grande finale», elle a opposé Jacqueline Brunelet (plaidoirie contre) à Mathieu Lambert (plaidoirie pour), ce dernier remportant devant un jury d'exception le concours 2019 qui a fait salle comble sur le sujet : « On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour le droit ! ».

Un sujet clin d'œil au Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, nom de la promotion de ces élèves de 1ere année à l'EDARA et qui a mis en exergue la technicité du vainqueur, plaidant par ailleurs sans note !

Pour mémoire, cette année ils étaient une cinquantaine de candidats répartis en équipes de une à 3 personnes à s'affronter lors de cinq tours de sélection. Quant au président du jury, il a reconnu au nom de ses confrères la qualité des travaux en insistant cependant sur la différence qu'il existe entre plaidoirie et éloquence et en conseillant aux candidats d'être « plus lisibles » dans cet exercice oratoire, grâce – pourquoi pas – à un fil d'Ariane dans leur déroulé.

Et Me Jacubowicz de conclure se référant à la plaidoirie du vainqueur : "La phrase " Les hommes naissent libres et égaux en droit" est pour moi en elle même une déclaration d'amour".

Le jury présidé par Me Jacubowicz :

Me Hélène Baverez, avocate honoraire, (Association des amis de Jérôme Baverez) Thierry Polle, président du TGI de lyon, Nathalie Gouy-Pallier, 1e vice-présidente du TGI de Valence, les bâtonniers Mes Farid Hamel (Lyon), Noëlle Gille (Vienne), Robert Galetti (Saint-Etienne), Serge Deygas (bâtonnier élu Lyon) et Me Jean-François Barre, avocat au barreau de Lyon. L'ADEA étant présidée par Grégoire Deydier et la commission plaidoirie par Pierre-Olivier Derro




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer