AccueilEconomieMarietton Développement prépare de nouvelles croissances externes

Marietton Développement prépare de nouvelles croissances externes

Marietton Développement prépare de nouvelles croissances externes
Marietton Développement - Laurent Abitbol veut représenter 25 % du marché du tourisme.

Economie Publié le ,

Fin novembre, Marietton Développement fêtait ses 50 ans à la Salle 3000. Le groupe lyonnais reste très attaché à la ville qui l'a vu naître et lui donne son nom. C'est en effet rue Marietton, dans le 9e arrondissement, que Claude et Gilbert Abitbol ont ouvert leur première agence de voyage. Aujourd'hui, Marietton Développement pèse 1,3 Md€ de volume d'affaires pour 250 M€ de chiffre d'affaires et emploie 1 400 personnes sur ses 4 métiers de tour opérator, agent de voyage, voyagiste d'affaires et de groupe. Et Laurent Abitbol, qui a racheté 18 entreprises au cours des 10 dernières années, ne compte pas en rester là.

« Dans 3 ans, je souhaite atteindre 2 Md€ de volume d'affaires. Nous représentons 8 % du marché français, nous avons la capacité d'aller jusqu'à 25 % », affirme le président. Après l'acquisition d'Auchan Voyages et d'Havas Voyages en 2015, ce sont Fram Affaires, TMC, OL Voyages et Celtea Voyages qui sont tombés dans l'escarcelle du groupe cette année. Les activités de Marietton Développement s'appuient donc sur les deux tours opérators Voyamar Aerosun et Ailleurs ainsi que sur un réseau de 458 agences Havas Voyages et 130 corners Auchan Voyages.

Pas suffisant pour Laurent Abitbol qui s'est fixé plusieurs objectifs pour 2018 : le rachat d'un tour opérator, d'un business traveller et d'agences. « Nous étudions les dossiers de plusieurs TO et la décision n'est pas prise. Côté agences, nous avons besoin de compléter notre maillage dans les villes moyennes et voulons racheter une soixantaine d'agences », fait-il savoir. En parallèle, le groupe souhaite élargir son réseau de distribution hors France en ciblant les pays limitrophes francophones que sont la Belgique, le Luxembourg et la Suisse. C'est à Genève que devrait se concrétiser la première ouverture d'agence au premier trimestre 2018. Laurent Abitbol annonce également un autre défi de taille pour l'an prochain : « Les produits maison, qui représentent 11 % de l'activité des agences du groupe, doivent passer à 20 % ».

Pour poursuivre son développement, le président dit avoir la confiance de ses investisseurs. Siparex, Edmond de Rothschild Investment Partners et Crédit Agricole Régions Investissement possèdent 60 % du capital. « Les 40 % restants sont détenus par la famille, les amis et collaborateurs, précise Laurent Abitbol. Nous prévoyons une opération capitalistique fin 2018-début 2019. La part de la famille pourrait augmenter de 7-8 % ».

Deux ouvertures de Naya Club

Le groupe s'est lancé il y a 2 ans dans les clubs de vacances sous la marque Naya Club. Déjà présent au Portugal, à Majorque, en Sardaigne, en Sicile, à Corfou, et en Crète, Marietton Développement va ouvrir deux nouveaux clubs à Djerba en Tunisie et à Dubrovnik en Croatie. L'implantation d'un club en Tunisie, une destination historique pour le groupe, n'est ni un hasard ni un pari hasardeux. « La Tunisie reprend, après plusieurs années catastrophiques, et devrait entraîner une baisse sur l'Espagne », prévoit Laurent Abitbol.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?