AccueilCultureSpectacle vivantPRINTEMPS DE PÉROUGES : « UN DÉFI À RELEVER CHAQUE ANNÉE ! »

PRINTEMPS DE PÉROUGES : « UN DÉFI À RELEVER CHAQUE ANNÉE ! »

PRINTEMPS DE PÉROUGES : « UN DÉFI À RELEVER CHAQUE ANNÉE ! »

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Marie Rigaud, directrice, et ses équipes, commencent la construction d'une programmation jusqu'à 18 mois en amont, pour remplir au mieux un mois de concerts de début juin à début juillet. Le festival qui a accueilli, entre autres, Johnny deux années de suite, dont l'année dernière avec les Vieilles Canailles, se doit, plus que jamais d'être à la hauteur. La barre est haute ! Tout l'art des programmateurs consiste à trouver l'équilibre entre les coups de coeur, les artistes du moment, et ceux qui sont disponibles : « Le style rap a le vent en poupe et les artistes ont de plus en plus de talent, explique l'ancienne élève du conservatoire d'art lyrique de Lyon, mais le succès aujourd'hui vient très vite en moins de 6 mois. Il faut faire des paris sur l'avenir, en retenant des artistes au bon moment... » 2018 verra la 22e édition du Printemps de Pérouges : « Nous avons acquis une bonne assise auprès de nos partenaires privés financeurs » affirme l'entrepreneuse de spectacles qui boucle ses budgets avec moins de 10 % d'argent public. Santana et Scorpion, affichent cette année des valeurs sûres et des talents qui devraient faire le plein du site du Polo Club de la Plaine de l'Ain. Pas de ligne directrice fermée à Pérouges, mais une exigence de qualité sur chacun des styles : Nekfeu en rap, Martin Solveig en electro, Sanseverino en jazz-chanson etc. « Pour avoir les artistes, il faut faire du lobbying auprès des producteurs pendant des mois, continue Marie Rigaud, il faut convaincre, c'est à celui qui aura le plus « envie d'avoir envie », c'est un jeu de poker menteur, vous faites des offres et des contreoffres […] pour Scorpion, c'est un travail qui a commencé en juillet-août 2017. Pour Santana, on a commencé en septembre. Il faut sans cesse prouver la valeur ajoutée de votre festival… Des fois vous gagnez, parfois vous perdez, ce sont des risques tous les ans, commente Marie Rigaud qui a vu cette année Sting partir au profit du festival Jazz à Vienne…» Une chose est certaine, c'est la combativité de Marie Rigaud et de ses équipes : « Si on me sort en me montrant la porte, affirme Marie Rigaud, j'ai l'habitude d'essayer de revenir par la fenêtre ! » Son rêve ? Ce serait celui de l'ancienne chanteuse lyrique : « Monter un spectacle d'opéra lors d'un dimanche après-midi pique-nique sur la pelouse du Polo-club…

LES CONCERTS

Voici une petite sélection de concerts parmi les 15 soirées proposées du 7 juin au 15 juillet, dont 3 soirées barbecues avec country ou musique celtique : Sanseverino-Vendredi 15 juin 2018 -21h ; Gauvain Sers 16 juin, Scorpions 28 juin, Nekfeu+Lompal 29 juin, Calogero 30 juin, Kids United 1er juillet, Before Ibiza Party -Martin Solveig + Jillionaire 5 juillet …

Programme complet sur www.festival-perouges.org

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?